11 points à optimiser pour son site ecommerce - Arobasenet.com




11 points à optimiser pour son site ecommerce

Optimiser son site e-commerce en tenant compte de nombreux impératifs permet aux marchands en ligne d’espérer sortir du lot.

Optimiser site e-commerce

Car, avec la pléthore de sites e-commerce disponibles, il est de plus en plus compliqué pour les nouveaux arrivants de se faire une place de choix dans les pages de résultats. Sans oublier la présence de services tels que Google Shopping qui réduit d'autant la visibilité des autres e-commerçants.

Toutefois, en partant de certaines règles d’optimisation toutes simples, toute boutique en ligne peut s’offrir plus de chance d’être facilement trouvée par les clients potentiels en quête de produits qu’elle propose.

Voici donc 11 points essentiels à même d’améliorer considérablement la visibilité de votre site ecommerce dans les pages de résultats des moteurs de recherches.



1. Stratégie dans le choix des mots clés


Bien évidemment, dès lors qu’il s’agit de vente en ligne, les mots clés ont une extrême importance. Même en 2015. Ce sera donc le point de départ pour un meilleur référencement de votre site ecommerce.

Car, si vous choisissez des mots clés qui ne sont pas pertinents pour vos articles vendus en ligne, votre taux de conversion sera réellement très faible.

Cependant, si vous choisissez des mots clés très populaires, et donc très concurrentiels, vous ne recevrez certainement aucun trafic provenant des pages de résultats.

Google Planner, l’outil de planification des mots clés de Google, vous sera d’une grande utilité si vous avez accès à Google Adwords. Sinon, aidez vous de ce tutoriel pour bien choisir vos mots clés.

Mais, rappelons qu’une grande attention devra être accordée aux mots clés les moins saisis (plus de 3 mots) qui génèrent pourtant 80% du trafic web et qu’on appelle requêtes de la “longue traîne”.

Ces termes de la recherche génèrent des taux de clics plus importants en raison du fait qu’ils se rapprochent des intentions réelles des internautes.


2. Créer ou avoir un blog sur le même nom de domaine


Créer un blog professionnel s’avère être une stratégie très intéressante afin d’attirer du trafic vers votre site ecommerce.

Aujourd’hui, une boutique en ligne sans blog professionnel aurait des difficultés d’attirer des liens naturels vers son nom de domaine. A moins d’être une véritable nouveauté, il est extrêmement rare que d’autres blogueurs pointent des liens naturels vers une fiche produit.

Même s’il s’agit d’un réseau d’affiliés, les liens qu’ils vous renverront seront très certainement en NoFollow.

D’où la stratégie du blog professionnel à partir duquel vous créerez régulièrement des contenus très pertinents dans lesquels vous citerez vos produits avec des liens pointant vers eux.

Ces articles, si qualité il y a, pourraient être cités et partagés, et donc pourraient potentiellement attirer du trafic vers vos fiches produits.

Pour vos liens d’ancrage, utilisez le plus souvent des requêtes de la longue traîne.

Il serait recommandé d’avoir votre blog pro hébergé en sous-répertoire sur le nom de domaine de votre boutique (exemple : www.votresite.com/blog). Ainsi, tous les liens entrants et le trafic que vous obtiendrez de votre blog bénéficiera aussi à l’ensemble de votre nom de domaine.


3. Optimisation interne de votre site ecommerce


Utiliser modérément des mots clés dans vos fiches produits, en alternance avec des mots clés synonymes, va vous aider à mieux classer vos pages. Voici des éléments à inclure :



  • Nom du produit : Incluez des mots descriptifs dans le nom de votre produit proposé.

  • URL descriptive : Il serait opportun, en vérifiant l’adresse de la page de votre produit, que l’utilisateur puisse y trouver des mots ayant trait au produit. Même si, bien entendu, la structure de l’URL n’a aucune incidence surl le référencement du contenu.

  • Intégrer un fil d’ariane : Il permet aux internautes visitant votre site de savoir à tout moment dans quelle partie de l’arborescence de votre site ils se trouvent. Et, tout comme le contenu, les fils d’ariane doivent être optimisés.

    Les fils d’ariane facilitent aussi la navigation, et parfois, incitent à prolonger la visite dans un site.

    Même si Google les a supprimés de ses pages de résultats sur desktop, ils s’afficheront de plus en plus dans les pages de résultats lors des recherches via le mobile.


  • Utilisez des Headings : Ce sont les balises Hn qui vous permettent de hiérarchiser vos contenus.

  • Affichez vos coordonnées de contact : Très important quand on vend en ligne de permettre aux clients de pouvoir vous contacter très facilement. Votre nom de société, adresse postale, ville et pays, numéro de téléphone et email devront être visibles sur toutes les pages de votre boutique en ligne.

    Et puis, ces coordonnées pourront vous être utiles pour votre référencement local. Et ce, en plus de votre page Google My Business que vous aurez certainement créée.

  • Maillage interne : Pensez à relier certaines pages de produits similaires entre elles. Une bonne stratégie de maillage interne aide à redistribuer le jus à l’intérieur de votre site.

  • Pointez des liens depuis votre page d’accueil vers les catégories ou les pages produits les plus importantes de votre boutique.

  • Utilisez le balisage schema pour baliser les données structurées sur du contenu visible dans vos fiches produits.

    Les fiches produits des sites ecommerce pouvant faire afficher des extraits enrichis dans les pages de résultats tels que le nom du produit, le prix, sa disponibilité, ses notations par étoiles et les avis.


4. Netlinking pour gagner des liens entrants


Cela peut être un défi pour les sites de commerce électronique, en particulier ceux qui n'ont pas un blog professionnel.

C’est d’ailleurs pourquoi certains de ces sites tentent de s’inscrire dans des annuaires locaux ou publient des articles en tant qu’invités (guest blogging) ou publient de nombreux commentaires sur des blogs de la même thématique.

Mais, tout cela manque d’efficacité dans la mesure où les webmasters acceptent de moins en moins de pointer des liens en DoFollow vers d’autres contenus. A plus forte raison vers des fiches produits.

Et quand bien même le lien entrant obtenu est en DoFollow, encore faut-il que le site dont il provient inspire confiance.


5. Ajoutez des contenus supplémentaires


Un des facteurs clés qui permettent de déterminer un site ecommerce comme étant de bonne qualité réside dans la présence de contenus supplémentaires sur les fiches produits.

Est considéré comme contenu supplémentaire tout contenu en dehors de la fiche produit réalisé par l’auteur de la fiche. Sur les sites ecommerce le type de contenus supplémentaires les plus utiles sont les avis des consommateurs et les notations par étoiles.

C’est pourquoi, il serait intéressant de soit autoriser les avis à l’intérieur du site, soit de trouver le moyen de les importer dans le site.

Par exemple, sur WordPress, un plugin gratuit tel que WP Product Review permet d’importer les avis depuis Amazon et d’autres plateformes…


6. Pensez mobile first, et donc mobile friendly


Google a récemment annoncé que la recherche mobile avait désormais dépassé celle sur ordinateur dans 10 pays dont les Etats-Unis et le Japon.

Et comme ce n’est qu'un début, votre site ecommerce se doit d’être totalement compatible avec le mobile, et donc utiliser le responsive design pour garantir la compatibilité mobile.


7. Description unique de chaque produit


Les sites e-commerce sont connus pour avoir des contenus dupliqués, notamment pour leurs fiches produits qui s’affichent à la volée, de façon dynamique en fonction des sessions.

Ce qui provoque toujours des alertes de duplicate content en raison des descriptions identiques enregistrées par Google.

Non seulement votre fiche produit devra avoir une description (balise meta description) unique, mais en plus, vous devez absolument éviter la prise en compte par les moteurs de recherche en ajoutant attribut “rel=”canonical” pour indiquer l’URL privilégiée pour un même contenu.


8. Une bonne structure de navigation


Avoir une bonne structure de navigation est important pour le référencement et pour une expérience globale de l'utilisateur.

Utiliser les catégories des produits est un impératif, et regrouper les produits dans des sous-catégories cliquables est également important.

Ensuite, à la fin de la fiche produit, proposer des produits complémentaires ou similaires est autant idéal pour le maillage interne (voir plus haut) que pour garder un peu plus longtemps les visiteurs sur le site.


9. Optimiser la vitesse de chargement des pages


Tant sur mobile que sur desktop, un temps de chargement long est un mauvais signal envoyé aux moteurs de recherche. Les moteurs de recherche en font d'ailleurs un critère de classement dans les pages de résultats.

Et puis, un site trop lent, qu’il soit une boutique en ligne ou non, a un mauvais impact sur l’expérience utilisateur. Si vos pages produits mettent plus de temps pour s’afficher, soyez certains que les utilisateurs ne reviendront plus sur votre site.

Alors, allégez vos pages et, surtout, utilisez moins de scripts trop lourds à s’exécuter.


10. Intégrez des boutons de partages sociaux


Même si on sait d’avance que les pages produits ne recevront pratiquement jamais, sauf exceptions, des Likes, RT, +1 et partages sur les réseaux sociaux, il va sans dire que les produits affichant un nombre de partages ou de Likes ou de +1 ou de RT pourront influencer la décision d’achat des visiteurs.

N’oubliez surtout pas d’ajouter le bouton “Pin It” de Pinterest qui pourrait vous valoir des partages sur ce réseau social. Surtout si avez de très belles images de produits ou vidéos.


11. Optimisez les images de vos produits


Utiliser des photos de très haute qualité et de haute résolution sur vos fiches produits est important pour votre SEO, pour l’expérience utilisateur et pour vos conversions.

Maintenant, à vous de mettre en pratique tous ces conseils d’optimisation pour votre boutique en ligne afin d’améliorer sa visibilité dans les mois à venir.

Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.