Header Ads





L'impact des publicités mobiles sur les ventes en magasin


Après le suivi des clics qui aboutissent à des appels téléphoniques, Google fournit depuis le début de cette année, à certains annonceurs, des statistiques de conversion des utilisateurs de smartphones faisant un achat après avoir vu une publicité Adwords sur mobile.

Ce qui veut dire que l’impact des publicités mobiles peut se mesurer au-delà de la simple visite en magasin, comme nous l’avions vu dans un article récent.


La publicité Adwords sur Google mobile


Aujourd’hui, Google serait capable de lier les annonces Adwords vues par les utilisateurs de smartphones avec ce qu’ils achètent dans le magasin physique de l'annonceur.

Ce procédé serait maintenant en train d’inciter les annonceurs à dépenser davantage en publicité mobile.

Google envoie actuellement des rapports réguliers à des centaines de détaillants aux Etats-Unis, au Canada et en Australie pour leur notifier le nombre de visites en magasin qu’ils ont dû recevoir suite à un clic sur leurs annonces Adwords lors de recherches sur Google mobile.

Ainsi, selon le Wall Street Journal qui rapporte l’information, un petit groupe de détaillants dont Target Corp. et Home Depot Inc., deux géants de la grande distribution aux Etats-Unis, ont reçu des statistiques détaillées de la part de Google sur quelques unes des visites dans leurs magasins.

Les données envoyées par Google montrent que les personnes qui ont cliqué sur les annonces Adwords de la recherche mobile dépensent plus d'argent dans les magasins que ceux qui cliquent sur les annonces de recherche sur ordinateur.

La société Target déclare qu’un tiers (33%) des annonces mobiles de la recherche diffusées a conduit les utilisateurs à visiter l’un de ses hypermarchés au cours de la période des fêtes de 2014.

Des indications qui devraient donner le sourire du côté de chez Google. Car, s’il arrive réellement à démontrer que de nombreux consommateurs ayant vu ou cliqué sur leurs publicités Adwords se rendaient ensuite en boutique pour acheter, alors il va sans dire que les annonceurs locaux seraient tentés de dépenser plus dans la publicité mobile.

D’ailleurs de nombreuses agences auraient déclaré au WSJ que les annonceurs ont augmenté considérablement leurs budgets publicitaires pour le mobile. Pour la simple raison qu’ils ont enfin des données qui leur prouvent que leurs annonces Adwords génèrent aussi des ventes en magasin physique.

Chiffres des Adwords mobiles sur les ventes en magasin


Selon le WSJ qui se réfère à une étude du Cabinet Deloitte, les publicités mobiles génèrent plus de ventes dans les magasins physiques que dans les boutiques en ligne.

Deloitte estime que 28% des ventes effectuées en magasin physiques en 2014, ce qui représenterait 970 milliards de dollars, seraient suite à une publicité sur mobile. Soit une augmentation de 5% par rapport à 2012.

Par opposition, le total du chiffre d’affaires réalisé directement en ligne par les e-commerçants seraient de 300 milliards de dollars. Soit une différence considérable de 670 milliards de dollars.

L’objectif de Google n’est pas uniquement de suivre (tracking) les recherches et les clics en ligne, mais aussi d’utiliser les smartphones pour suivre et savoir où vont les utilisateurs et surtout qu’est-ce qu’ils achètent.

Ce qui débouche inéluctablement sur le problème récurrent de la protection des données privées et de navigation internet.

Mais, selon Sridhar Ramaswamy, Responsable en chef de la publicité et du commerce chez Google, Google s’est imposé une barrière à ne pas franchir à propos de la vie privée. Ainsi, lors du suivi des visites en magasin physique, Google collecte et rapporte les données dans leur ensemble et de façon anonyme, afin que les utilisateurs individuels ne puissent pas être identifiés.

Et Ramaswamy de déclarer par la suite que Google met un point d’honneur à conserver la confiance de ses utilisateurs. C’est pourquoi Google met tout en oeuvre pour maintenir un équilibre entre les nécessités de préservation de la vie privée de ses utilisateurs et ce que les consommateurs sont prêts à partager avec lui.




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.