Facebook teste Lead Ads pour faciliter le recrutement de nouveaux contacts - Arobasenet.com



Facebook teste Lead Ads pour faciliter le recrutement de nouveaux contacts


De nombreux marketeurs développent leurs activités en ligne en incitant leurs visiteurs à s’inscrire à leurs newsletters.

Ce qui constitue l’un des moyens les plus efficaces pour obtenir des informations de contact pour proposer par la suite des produits ou services.


Facebook Lead Ads


Alors, pour répondre à cette attente des marques sur la plateforme, Facebook teste actuellement la collecte d’informations de contact à partir d’un nouveau format publicitaire dénommé “Lead Ads”.

Cette fonctionnalité va permettre aux annonceurs de demander à leurs audiences de s’inscrire à leurs lettres d’information électroniques ou de s'inscrire pour être rappelées pour des renseignements supplémentaires sur leurs offres.

En principe, ces types de formulaires sont déjà présents sur le site des marques mais pourraient bientôt être intégrés dans une annonce publicitaire mobile avec un bonus en plus.

A savoir que ces formulaires d’abonnement seront automatiquement renseignés (pré-remplis) par Facebook avec des informations provenant des profils Facebook des utilisateurs.

Les informations des profils que les annonceurs peuvent demander aux utilisateurs incluent des informations de contact (nom et prénom) et démographiques, telles que leurs adresses emaill, leurs numéros de téléphone et leurs codes postaux, le pays de résidence, le nom de leur entreprise et leur fonction.

Les annonceurs utilisant Facebook Lead Ads pourraient également inclure jusqu’à 3 menus déroulants pour recueillir davantage d'informations telles que, par exemple, les centres d’intérêt ou le nombre de fois que l’utilisateur souhaite être contacté (email ou relances) par l’entreprise.

Attirer les professionnels du marketing direct


L’objectif du test de "Lead Ads" dans les publicités mobiles sur Facebook vise à attirer les professionnels du marketing direct qui pratiquent généralement la vente en deux ou trois temps à partir de fichiers de prospects.

Ces derniers trouveront ainsi une opportunité pour recueillir plus de “leads” qualifiés qu’ils pourront exploiter indéfiniment à l'intérieur de Facebook.

Selon le site Adage.com qui cite eMarketer, le marketing direct a représenté 59% des plus de 50 milliards d’investissements publicitaires en ligne aux Etats-Unis en 2014. C’est donc une manne publicitaire sur laquelle lorgne désormais Facebook en ouvrant son fichier d’utilisateurs à ces annonceurs qui n’ont au départ rien à vendre, à part enregistrer des informations de contact.

D’autre part, le “Lead Ads” pourrait permettre à Facebook de vendre plus facilement ses autres formats publicitaires. Et ce, dans la mesure où les annonceurs des “Lead Ads” peuvent conserver les informations recueillies et les utiliser pour mieux cibler ces prospects directement sur Facebook avec des publicités personnalisées via Facebook Custom Audience.

Cette option de ciblage personnalisé avec Custom Audience permettant aux annonceurs de télécharger leurs propres fichiers d’adresses email et de numéros de téléphone, dont ceux créés via des publicités avec “Lead Ads”.

Inciter les utilisateurs de Facebook à s’inscrire


Autant Facebook s’apprête à aider les marketeurs et les marques à collecter les informations de contact de ses utilisateurs, autant il s’engage à ne fournir à aucun annonceur les informations privées de ses utilisateurs.

A chaque annonceur de convaincre les utilisateurs à fournir volontairement leurs informations de contact. Pour ce faire, chaque utilisateur voyant une publicité “Lead Ads” devra cliquer sur le bouton “S'inscrire” (Subscribe) pour que ses informations personnelles soient automatiquement transmises à l’annonceur.

Au cas où les utilisateurs s’inquiéteraient de l’usage de leurs données personnelles, ils pourraient cliquer sur un lien inséré dans l’annonce qui affichera la politique et l’engagement de l’annonceur sur les informations privées.

Et, même après avoir fourni leurs données privées, les utilisateurs pourront aussi les modifier avant de les envoyer. Ainsi, si l'adresse email attachée à un compte Facebook n'est pas celui qu'ils veulent que l’annonceur utilise, ils peuvent la remplacer par une autre.

Facebook, de son côté, promet de ne pas stocker une information modifiée dans un formulaire de “Lead Ads”, ni de s’en servir pour contacter l’utilisateur. Il continuera de se contenter des informations à lui fournies directement par chaque utilisateur dans son profil.

Si le format publicitaire “Lead Ads” était validé et déployé, il pourrait être facturé soit par 1000 impressions, soit au clic ou par lead.

Aucun commentaire