Bing Search teste les avis des utilisateurs dans ses résultats de recherche - Arobasenet.com


Bing Search teste les avis des utilisateurs dans ses résultats de recherche


Comme tout bon moteur de recherche, Bing Search effectue lui aussi des tests avec pour objectif d’améliorer l’expérience utilisateur sur ses pages de résultats.

Après donc avoir testé depuis un certain temps l’affichage d’extraits enrichis et de réponses directes, Bing semble maintenant aller plutôt dans la direction de l’interactivité à l’intérieur de ses pages de résultats.


Bing Search


Et ce, en demandant aux utilisateurs connectés à leur compte Bing ou Hotmail de noter (pour ou contre) l’extrait enrichi. Exactement dans la droite ligne de ce dont je parlais la veille dans l’article sur l’intégration des questions similaires dans les pages de résultats de Google.

Ainsi, sur certaines requêtes, Bing tente d’y répondre directement en puisant un extrait dans le texte d’une page web. Bien entendu, en citant la source avec un lien cliquable, avec en face, la question suivante : “Cette réponse vous a-t-elle été utile ?” (voir image ci-dessus).

Une question suivie de deux icônes représentant un pouce levé (positif) et un pouce baissé (négatif) pour voter selon votre expérience utilisateur.

Une fois que vous cliquez sur l’icône de votre choix pour voter, vous avez ceci :

Images via Thesempost.com


Immédiatement, après votre vote, Bing vous propose de commenter cette fonctionnalité (Give your feedback). Et si vous décidez de donner votre avis, vous cliquez alors sur le lien vous le demandant et vous avez ceci :




Vous pouvez alors choisir de ne faire qu’une suggestion à Bing. Mais si vous avez aimé la réponse directe ou ce système interactif de Bing, vous choisissez "Like" et vous dîtes pourquoi. Si vous n’avez pas aimé la réponse directe ou ce système interactif de Bing, vous choisissez "Dislike" et vous dîtes pourquoi.

Je précise que rien n’indique pour l’instant que ces avis sont affichés à la suite des réponses directes de Bing.

Il semble cependant que Google et Bing ont bien compris qu’ils pouvaient transformer leurs moteurs de recherches classiques en moteurs de recherche sociaux, faisant appel à de l’interactivité. et pourquoi pas, pouvant permettre demain des partages de liens et de commentaires sur d’autres réseaux sociaux.

Il y a dans tous les cas, tant du côté de Bing que du côté de Google, une tendance qui se profile à l'horizon.

Wait and see !

Aucun commentaire