Facebook punit les utilisateurs qui suppriment trop de posts sur leur fil d'actualité - Arobasenet.com




Facebook punit les utilisateurs qui suppriment trop de posts sur leur fil d'actualité


Facebook vient de tirer les leçons de sa fonctionnalité “masquer ce contenu” abusivement utilisée par certains utilisateurs actifs. Alors, il essaie de clarifier les choses pour que cela bien clair pour tout le monde.

Car, l’abus du “masquage” de contenu nuit gravement aux statistiques des contenus publiés dans le News Feed.


Facebook logo


Selon Facebook, le but du News Feed est de montrer aux utilisateurs le contenu qui est important pour eux. Ainsi, les actions des utilisateurs sur Facebook, à savoir aimer (Like), commenter ou partager, sont parmi les principaux facteurs dont il tient compte pour déterminer ce qu'il faut afficher en haut de leur fil d’actualité.

Et, pour permettre à chaque utilisateur d’avoir un certain contrôle sur le contenu à afficher dans son News Feed, Facebook offre également la possibilité de masquer les histoires qu’il ne veut plus voir dans son flux d'actualité. Ce qui, selon lui, l’aide à apprendre le genre d'histoires que les utilisateurs n’aiment pas.

Ainsi, il peut s’améliorer dans le futur pour proposer de meilleurs contenus à même de satisfaire l’utilisateur.

Alors, beaucoup de gens choisissent de masquer les contenus qu’ils n’aiment pas, pendant que d’autres le font occasionnellement. Ce qui est une indication sur ce que les gens n’aiment pas.

Cependant, selon toujours Facebook, une bonne minorité d’utilisateurs masquent abusivement un trop grand nombre d’histoires dans le News Feed. En fait, comme le pense Facebook, un certain nombre d’utilisateurs masquent tous les posts qui s’affichent sans aucune raison particulière.

Est-ce une forme de spamming que ne dit pas Facebook ?

Toujours est-il qu’il vient de décider d’annuler dorénavant le signal transmis par ces utilisateurs qui cliquent abusivement sur le bouton “masquer ce contenu”. En annulant ainsi leurs signaux, ces utilisateurs seront alors susceptibles de recevoir plus de contenus qu’auparavant puisque leurs “masquages” de contenus sont considérés comme nuls.

En fait, à force de vouloir abuser du système de Facebook, ils vont provoquer l’effet contraire à celui escompté. Une façon pour Facebook de responsabiliser un tant soit peu les utilisateurs. Car, quand on ne veut pas recevoir de contenu, on ne suit pas des profils et/ou des pages qui en publient régulièrement.

Et masquer leurs posts impacte négativement sur leurs performances, au niveau de l’algorithme de classement de Facebook. Ce sont donc les Pages Facebook qui vont être contentes puisque les utilisateurs abusifs verront tous les posts qu’ils ont récemment manqués s'afficher à nouveau dans la section "En votre absence".

Jusqu’à ce qu’ils modèrent de façon raisonnable leur usage du bouton “masquer ce contenu”.

C'est un peu l'histoire de l'arroseur arrosé...

Aucun commentaire