Wikipédia reconnaît perdre de plus en plus de trafic via Google - Arobasenet.com


Wikipédia reconnaît perdre de plus en plus de trafic via Google

Il y a eu beaucoup de rumeurs au sujet de la baisse du trafic organique que Google envoie à Wikipedia. Alors que certaines études ont déjà montré une baisse “brutale” et “massive” dans le trafic de Wikipédia via les résultats de recherche Google.


Wikipédia reconnaît officiellement perdre de plus en plus de trafic via Google



Wikipédia se devait donc soit de confirmer, soit d’infirmer cette constatation générale.

Mais, contre toute attente, Jimmy Wales, le co-fondateur de Wikipedia, déclare qu’il ne s’agit pas d’une chute brutale ou drastique dans le trafic issu de Google, mais qu’il s’agit plutôt d’un "problème qui dure et entraîne une diminution du trafic Google."

Jimmy Wales a ajouté que l'article récent qui en parle et dit que Wikipédia se meurt déforme également l'information selon laquelle l'encyclopédie a besoin des clics de Google.

Il a écrit :

Il est également faux de dire que Wikipedia se développe grâce aux clics, au moins en comparaison avec les sites vivant de revenus publicitaires...
La relation entre les "clics" et les soucis actuels : la santé de notre communauté et la bonne qualité de notre Encyclopédie communautaire n'est pas rien, mais il n'est pas aussi direct comme certains le pensent".

En gros, le co-fondateur de Wikipédia veut bien admettre qu’il y a une baisse continue du trafic provenant de Google depuis un bon moment, mais il n’admet pas qu’on parle de chute brutale et importante de trafic.

Histoire de bien préciser que l’Encyclopédie Wikipédia n’a pas été impactée par un quelconque algorithme de pénalité de Google, tel que Panda ou Penguin qui remettrait en cause la qualité de ses contenus.

Toujours est-il que, et de nombreux SEO ont dû le remarquer, l’époque où Wikipédia “trustait” la première position dans les résultats de recherche de Google semble bien révolue.

Google étant à même d’apporter lui-même des réponses directe à certaines requêtes des internautes.

Par conséquent, Wikipédia entrant en concurrence directe avec les réponses directes de Google, celui-ci semble plus se fier à ses propres réponses à partir de sources diverses dont Wikipédia, que d’accorder un crédit aveugle à tout contenu provenant de Wikipédia.

Et le scandale des rédacteurs et éditeurs corrompus de l’encyclopédie en 2013 n’a peut-être fait qu’encourager Google a prendre un peu de recul vis à vis de son pourtant fidèle partenaire depuis des lustres.

Aucun commentaire