L'Antivirus gratuit AVG va collecter et vendre vos données aux publicitaires - Arobasenet.com



L'Antivirus gratuit AVG va collecter et vendre vos données aux publicitaires

Comme on le sait, sur internet, si c’est gratuit, c’est vous le produit ! C’est ce que nous démontre à nouveau AVG Technologies avec son antivirus gratuit AVG pour mobile.

Il faut reconnaître à cette start-up Tchèque le fait de permettre à de nombreux propriétaires de mobiles Android de protéger gratuitement leurs données personnelles contre toute attaque et autres malwares.


Antivirus gratuit AVG


Seulement, comme très souvent dans ces cas, une entreprise ne peut être pérenne que si elle a des rentrées d’argent. Et, le gratuit pour gratuit, ça ne nourrit pas son Homme.

AVG Technologies vient donc d’annoncer dans un post qu’il va collecter et vendre les données de ses utilisateurs aux annonceurs en ligne dans le but de gagner de l'argent avec son logiciel antivirus gratuit dénommé AVG.

Cette nouvelle politique de confidentialité, qui entrera en vigueur le 15 Octobre 2015, explique clairement qu’AVG pourra collecter et vendre les “données non-personnelles des utilisateurs” pour “faire de l'argent avec ses offres gratuites afin de continuer à les offrir gratuitement”.

Voici la liste de quelques données qu’AVG compte collecter et vendre :

  • Historique de navigation;

  • Historique de recherche;

  • les Meta données;

  • Identifiant publicitaire (ID) associé à votre appareil;

  • Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) ou réseau mobile utilisé pour vous connecter aux produits AVG;

  • Informations concernant les autres applications sur votre appareil;

Précédemment, AVG Technologies s’engageait à ne recueillir que :

  • Les données sur “les mots que vous recherchez”;

  • Les informations sur des programmes malveillants sur l'ordinateur de l'utilisateur.

Voici une vidéo dans laquelle AVG ne cache pas ses intentions :




Les collaborateurs verront vos données personnelles


Cependant, en annonçant sa nouvelle politique de confidentialité concernant son antivirus gratuit, AVG a tout de même pris la précaution de mentionner qu’il ne vendra pas toutes les données personnelles reliées à ses clients, y compris nom, adresses email, adresses postales ou des détails de leurs cartes de crédit.

A ce stade, AVG affirme que l'entreprise va filtrer les données personnelles des utilisateurs de l'historique de navigation avant de les vendre à des tiers, mais AVG ajoute également que les données personnellement identifiables de l'utilisateur comme l’adresse, l'âge ou l’adresse IP peuvent parfois être partagées avec des collaborateurs de l’entreprise.

Maintenant, c’est à vous de décider par vous-même si vous souhaitez toujours continuer à utiliser l’antivirus gratuit AVG ou le désinstaller.

Aucun commentaire