Google va automatiser le réexamen des sites piratés - Arobasenet.com



Google va automatiser le réexamen des sites piratés

Google teste une nouvelle fonctionnalité dans Google Search Console qui devrait permettre de supprimer automatiquement toute action manuelle contre tout site, une fois qu’il aura détecté que le contenu piraté a été corrigé sur le site.

Il s’agit donc pour Google d’améliorer davantage le processus de réexamen qui peut jouer un rôle majeur pour accélérer et faciliter le rétablissement d'un site suite à un piratage.

Google Search Console

En effet, selon Google, en 2015, il a constaté une augmentation de 180 % du nombre de sites piratés, ainsi qu’une augmentation de 300 % des demandes de réexamen pour ces sites.

C'est ainsi qu'en plus des outils et articles pour aider les webmasters qui ont été victimes de piratage, Google a apporté des modifications dans le processus de demande de réexamen pour les sites Web qui ont été piratés.

Si votre site a été piraté, Google affiche souvent une alerte dans votre compte Google Search Console, pour vous faire savoir qu'il a l’impression que votre site a été compromis. A présent, Google teste en mode bêta un nouveau dispositif pour aider les webmasters dans ce processus.

Ainsi, désormais, si vous avez nettoyé le site et que Google ne trouve plus aucun contenu piraté sur votre site lors d'une exploration de Googlebot, il peut lever automatiquement cette action manuelle sans que vous ayiez à soumettre une demande réexamen.


Image via Google

Il s’agit là d’un grand changement.

Alors que le dépôt d'une demande de réexamen doit être effectué si vous ne remarquez aucune suppression automatique, cette option automatique est une bonne nouvelle, surtout pour les webmasters qui ne savent pas toujours qu'ils doivent déposer une demande de réexamen suite à une action manuelle via leur compte Google Search Console.

Google a également fait d’autres changements l'an dernier en termes de communication en lançant la fonctionnalité "Note de la part de votre examinateur" dans son processus de réexamen.

Et ce, afin que non seulement les webmasters puissent être alertés de tout contenu piraté, mais qu’ils puissent aussi recevoir un commentaire personnalisé, en cas d’un premier rejet, avec des conseils précis pour savoir où et comment identifier le contenu piraté restant.

Compte tenu du fait que de nombreux pirates emploient des méthodes parfois sophistiquées qui peuvent être difficiles à découvrir, telle que la dissimulation, la fonctionnalité "Note de la part de votre examinateur" a permis de réduire de 29 % la durée moyenne entre le moment où un site fait l'objet d'une action manuelle pour cause de piratage, et le moment où le webmaster y remédie et où l'action manuelle est supprimée.

Aucun commentaire