1.114 utilisateurs de Fiverr poursuivis par Amazon pour avoir rédigé de faux avis - Arobasenet.com



1.114 utilisateurs de Fiverr poursuivis par Amazon pour avoir rédigé de faux avis

Amazon poursuit sa lutte contre les faux avis en déposant une plainte contre 1.114 utilisateurs de la plateforme Fiverr qui vendent de faux avis sur les produits présents sur Amazon.

1.114 utilisateurs de Fiverr poursuivis par Amazon pour faux avis

De faux avis qui seraient vendus 5 dollars chaque.

Mais, contrairement à des poursuites similaires au mois d’Avril 2015 contre des entreprises, Amazon attaque cette fois en justice des particuliers qui se vantent de pouvoir, moyennant finance, publier de vrais avis sur Amazon. Et ce, en enfreignant les règles de la plateforme.

Selon le contenu de la plainte, Amazon révèle qu’il a lui-même pu contacter ces particuliers afin de solliciter leurs prestations de service de faux avis via Fiverr.

Pour la petite histoire, Fiverr est une place de marché dans laquelle tout le monde peut vendre toute prestation en fonction de ses compétences. Et on y trouve des prestations telles que la transcription de contenu audio ou l’édition de vidéo.

Alors, selon Geekwire qui rapporte l’information, pour s’en rendre compte de lui-même de l’ampleur des fraudes et des techniques employées, Amazon a passé des commandes auprès de certaines personnes ayant publié des annonces (voir image ci-dessous) sur Fiverr pour vendre des faux avis sur Amazon.

Publicité pour de faux avis sur Fiverr - Image via Marketingland.com

Ainsi, il a pu recueillir auprès de ces prestataires indélicats des notations de 5 étoiles pour 5 dollars la notation sur des produits fictifs afin d’établir le flagrant délit.

Cette fois, Amazon ne poursuit donc pas la plateforme Fiverr (qu’il met hors de cause puisqu'elle bannit aussi de telles pratiques) qui est pourtant le support à partir duquel se font les transactions. Il a préféré cibler des individus pour, sans doute, en faire des exemples et faire réfléchir à deux fois ceux qui voudraient poursuivre une telle activité sur Amazon.

Amazon dit engager cette action en justice pour protéger ses utilisateurs qui pourraient être induits en erreur par ces faux avis qui pourraient ne pas refléter la vraie valeur des produits qui en bénéficient.

Aucun commentaire