Header Ads





Google confirme qu'il utilisera l'Authorship si beaucoup de gens l'implémentent

Ils sont nombreux les marketeurs et autres SEO qui ont appris que Google, par la voix de son Googler Gary Illyes, recommandait de ne pas définitivement abandonner l’Authorship.

Google confirme qu'il utilisera l'Authorship si beaucoup de gens l'implémentent

En d’autres termes, soit il fallait le remettre dans le code source, soit il fallait continuer à le garder s’il n’avait pas encore été supprimé de votre site.

Il est vrai que jusqu’à maintenant, ça paraît quand même assez curieux cette proposition presqu’indécente de Google, après nous avoir déclaré qu’il ne tenait plus compte de l’Authosrhip et qu’on pouvait le supprimer.

Pour ma part, j’ai donné mon point de vue sur ce retour hypothétique de l’authorship ici.

Mais, voilà que le même Gary Illyes en remet une couche, comme nous le rapporte Barry Schwartz.

Dans le Tweet ci-dessous, c’est Mark Traphagen qui commente l’annonce de Gary Illyes en disant que ce n’est pas une promesse. Mais, c’est juste Gary Illyes qui donne son opinion en disant que cela fait sens de ne pas le supprimer.



Gary Illyes répond donc à ce Tweet en disant (voir ci-dessus) : “En général, si nous voyons que des gens utilisent toujours quelque chose, nous allons alors essayer d'en faire usage”.

C’est alors que Mark Traphagen revient à la charge pour réclamer une réponse plus précise en disant : “Si beaucoup de gens se mettaient à utiliser “rel=author” (le tag de l’authorship, NDLR), vous pourriez l'utiliser à nouveau ?

Ce à quoi répond sans détours Gary Illyes (voir ci-dessus) : “Ce serait honnête de dire Oui.

A mon avis, Google sait (en fonction du signal émis) que la grande majorité des webmasters qui avaient mis en place le code HTML “rel=author” ne l’ont toujours pas retiré. Par conséquent, et peut-être qu’il le faisait déjà sans l’annoncer, il pourrait dans les temps à venir s’en servir … à nouveau.




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.