Facebook : Comment les Réactions emojis vont impacter le classement des posts - Arobasenet.com


Facebook : Comment les Réactions emojis vont impacter le classement des posts

Depuis des années, les utilisateurs de Facebook ont réclamé un bouton “Dislike”.

Facebook leur propose aujourd’hui (en cours de test), une série de 6 réactions sous forme d’emojis pour leur permettre d’exprimer leurs émotions.

Facebook : Comment les 7 Réactions emojis vont impacter le classement des posts

Avec une telle nouveauté, il faut bien s’attendre à ce que le classement et la recherche des posts sur Facebook en soient affectés, comme l’explique Facebook.

Contrairement aux autres réseaux sociaux, Facebook affiche les posts sur la base d’un algorithme complexe qui prend en compte les Likes, commentaires, partages, de qui sont vos amis, etc…

Alors, remplacer les Likes par 7 Réactions emojis (en plus du Like initial) va naturellement changer les règles du jeu. Et pourtant, Facebook explique qu'une réaction équivaut tout juste à un Like, au moins pour l'instant.

Les réactions peuvent être faites sur n’importe quel post de Facebook, y compris sur celui d'une entreprise, d’un éditeur, d’un annonceur ou d’un ami. Voici comment Facebook explique la façon dont son algorithme du News Feed interprétera l’utilisation d’une Réaction :
“Notre objectif est de vous montrer les histoires qui comptent le plus pour vous dans le News Feed. Au départ, tout comme nous le faisons quand une personne aime un post, si quelqu'un utilise une Réaction, on en déduira qu'il veut voir plus de posts de ce type.

Nous passerons du temps à apprendre sur ce déploiement initial des réactions afin de l’ajuster sur la base des résultats, à l'avenir.

Pendant cette période d’essai, les propriétaires de Pages seront en mesure de voir les réactions à l'ensemble de leurs posts dans les Statistiques de la Page. Les Réactions auront le même impact sur la diffusion de la publicité, tout comme les Likes auparavant.”
Gardez à l'esprit que les réactions sont encore en expérimentation et que Facebook est susceptible de changer exactement comment elles fonctionnent. C'est juste le premier test parmi tant d’autres.

Aucun commentaire