ComScore va se charger du tracking des pages mobiles allégées de Google AMP - Arobasenet.com



ComScore va se charger du tracking des pages mobiles allégées de Google AMP


Autant les éditeurs de contenu s’apprêtent à utiliser la technologie AMP de Google pour accélérer l’affichage des pages mobiles, autant certains éditeurs s’inquiètent de savoir comment suivre les performances de leurs pages mobiles via AMP.

ComScore veut se charger du tracking des pages mobiles allégées de Google AMP

En d’autres termes, les éditeurs de contenu souhaiteraient être rassurés sur la manière dont leurs sites seront crédités si leur contenu apparaît sur Twitter, Google, WordPress, Blogger, et bien d’autres partenaires du projet AMP.

C’est alors que ComScore, un service spécialisé dans l'analyse web, entre en scène et propose son service et son expérience de tracking pour les futures pages allégées sur mobile.

Rappelons ici qu’avec Google AMP, tous les scripts ou plugins de suivi ou d’analytics seront supprimés. Retrouvez ici plus de détails sur son fonctionnement.

ComScore fournit des chiffres sur la popularité des sites Web aussi bien au public qu’aux clients institutionnels, basés sur des données qu'il recueille à partir d'une variété de sources, y compris auprès d’un panel de personnes qui leur permettent de surveiller leur navigation sur Web.

Avec les pages mobiles accélérées, il est potentiellement plus difficile de créer des mesures de popularité, car ces pages pourraient bloquer le chargement des scripts et autres méthodes utilisées pour mesurer le tracking. Car, le but du jeu avec Google AMP, c’est de supprimer tout ce qui pourrait empêcher une page mobile de s’afficher rapidement.

C’est pourquoi ComScore a décidé de proposer ses services et a déclaré supporter maintenant le projet AMP pour contribuer à l’amélioration de l’expérience utilisateur sur mobile.

Ainsi, selon Marketingland qui relaie l’information, ComScore aurait déclaré :
“En tant qu’entreprise indépendante de mesure et d’analytics web, nous demeurons engagés, non seulement pour aider les éditeurs de contenu à comprendre comment leurs audiences consomment leur contenu AMP sur les appareils mobiles, mais aussi pour les aider à quantifier leurs audiences à travers tous les écrans.”
En bref, ComScore ne sait pas exactement ce qu'il va faire pour améliorer le suivi des pages mobiles AMP. Mais il est conscient que les pages AMP sont susceptibles de se développer à grande échelle et il veut travailler plus étroitement avec Google et le projet AMP pour s'assurer que le crédit, via le tracking, passe bien.

Maintenant, reste à savoir si l’offre de service de ComScore sera payante ou gratuite pour les éditeurs de contenu qu’ils veut aider à connaître les performances de leurs pages mobiles allégées.

Aucun commentaire