Quel est l’impact du nombre de visites de Googlebot sur le référencement ? - Arobasenet.com


Quel est l’impact du nombre de visites de Googlebot sur le référencement ?


Dans la vie des sites web, il y a ce qu’on appelle la phase d’exploration, qui est celle des visites des robots des moteurs de recherche.

Quel est l’impact du nombre de visites de Googlebot sur le référencement ?

C’est grâce aux visites de Googlebot, robot d’exploration et d’indexation de Google, que les pages web sont référencées dans l’index de Google. Par conséquent, pour qu’un contenu soit indexé, il faut, bien entendu, que Googlebot ait accès à ce contenu.

D’ailleurs, Google recommande désormais aux webmasters d’autoriser l’exploration de tous les éléments de leurs sites.

Mais, la question qui se pose, et à laquelle à récemment répondu John Mueller lors d’un récent Hangout, était de savoir si la fréquence des visites d’exploration de Googlebot pouvait avoir un rapport avec le classement d’un site.

En d’autres termes, est-ce qu’un site régulièrement visité par Googlebot laisse présager d’un bon référencement pour ce site ? Ou, dans un autre sens, est-ce vrai qu’un site qui est moins visité par Google sera mal classé ou aura moins d’autorité ?

Réponse de John Mueller (vidéo 1:34) :


Ce n’est absolument pas vrai qu’une page qui n’est pas régulièrement explorée ne sera pas affichée dans le classement sur Google. En général, nous essayons de faire une exploration basée sur la date à laqualle la page pourrait avoir été modifiée.

Donc, si nous pensons que rien n’a changé sur une page pendant une plus longue période de temps, nous n’irons pas visité cette page pendant au moins deux mois. Et c'est tant mieux.

Car, nous pouvons continuer à l’afficher dans les résultats de recherche. Donc, on ne peut pas dire que la fréquence des visites d’exploration ait un rapport directe avec le classement.

Parfois, il peut subsister un genre de relation, lorsque nous pensons que quelque chose est important et que nous tendons à l’explorer plus fréquemment, ce qui peut aboutir à le rendre plus visible dans la recherche.

Toujours est-il qu’on ne peut pas conclure que le nombre de visites d’exploration détermine l’importance d’un contenu et son ranking dans les résultats de recherche.
John Mueller a ultérieurement déclaré, en répondant à une autre question, qu’il n’était pas nécessaire de soumettre à nouveau un fichier Sitemap à Google dans l’espoir d’encourager Googlebot à visiter plus souvent un site.

Surtout, selon John Mueller, cela ne servira à rien s’il n’y a eu aucune modification dans vos pages.