Twitter commence à monétiser son trafic Google - Arobasenet.com


Twitter commence à monétiser son trafic Google


Twitter vient de franchir le pas qui devrait l’aider à monétiser son trafic d’utilisateurs non-connectés provenant des résultats de recherche de Google.

Twitter commence à monétiser son trafic Google

Twitter vient en effet d’annoncer qu’il commence à afficher des publicités via les Tweets sponsorisés à son audience constituée d’utilisateurs sans comptes ou non-connectés.

Il s’agit ici d’une audience estimée par le réseau social à plus de 500 millions d’internautes qui visitent Twitter chaque mois mais qui ne sont pas des utilisateurs inscrits.

Ainsi, lorsque ces utilisateurs cliqueront sur un résultat de recherche de Google, affichant un lien de Tweet, ceux-ci se verront proposer des publicités sur la page du Tweet individuel ou sur la page du profil de l’auteur du Tweet.

Cette initiative représente donc une opportunité pour Twitter qui tente ainsi de renflouer ses caisses et rassurer les investisseurs sur sa capacité à rentabiliser davantage son business.

Par la même occasion, Twitter tente aussi de montrer aux annonceurs qu’il dispose d’une audience beaucoup plus large que sa base de 320 millions d’utilisateurs inscrits à même d’être intéressés par leurs offres promotionnelles.

Maintenant, reste à savoir comment ces publicités seront générées. Il semble que Twitter va monétiser le contexte dans lequel un utilisateur tombe sur un tweet. Par exemple, il ne peut pas savoir que vous aimez le baseball, mais il sait que vous êtes venu sur Twitter après avoir cherché sur Google “baseball”.

Les utilisateurs non-connectés verront donc des Tweets sponsorisés en fonction des termes de leurs requêtes sur Google Search.

Pour l’instant, ces publicités ne seront pas affichées sur la page d’accueil de Twitter, mais uniquement pour les non-connectés qui voudront lire un Tweet individuel ou consulter un profil Twitter.


Et, étant donné que ces visiteurs ne sont pas connectés à un compte Twitter, il est en principe difficile pour le réseau social de compiler les centres d’intérêt des profils en fonction de ce qu’ils tweetent ou de qui ils suivent.

C’est pourquoi il ne se contentera que du contexte de leurs recherches sur Google pour proposer des Tweets sponsorisés pertinents.

Les Tweets sponsorisés sont pour l’instant déployés progressivement aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne au Japon et en Australie avant une généralisation à l'international dans les semaines à venir.

Aucun commentaire