Facebook améliore son algorithme du News Feed pour déclasser certains contenus viraux - Arobasenet.com


Facebook améliore son algorithme du News Feed pour déclasser certains contenus viraux

Le fil d’actualité de Facebook ou News Feed est la principale page sur laquelle Facebook affiche les contenus correspondant aux centres d’intérêt de ses utilisateurs.

Facebook améliore son algorithme du News Feed

Ces contenus incluent les mises à jour de statut, les posts, les vidéos, et bien plus.

L’algorithme du News Feed prend en compte de nombreux facteurs pour contrôler ce qui doit exactement s’afficher, y compris les facteurs qui sont liés au comportement d'un utilisateur en particulier.

Parfois, les Likes, les commentaires et les partages ne suffisent pas pour déterminer quel contenu doit être affiché pour tel ou tel utilisateur. Facebook veut cependant être sûr que les utilisateurs aiment réellement les histoires virales qui s’affichent dans leurs fils d’actualité.

C’est pourquoi, Facebook vient d’annoncer une mise à jour importante de l’algorithme de son News Feed qui va désormais lui permettre de déclasser une histoire virale que les utilisateurs signalent comme ne les intéressant pas du tout et qu’ils ne veulent pas voir dans leur News Feed..

Selon Facebook :
“Il est difficile de prédire quand et pourquoi un post devient viral. Parfois, cela arrive parce que beaucoup de personnes sont réellement intéressées de voir ce post particulier. Mais, souvent, un post devient viral et de nombreuses personnes nous disent qu’elles ne sont pas intéressées de le voir, malgré que de nombreuses autres personnes l’aiment, le partagent et le commentent.”
Alors, pour continuellement améliorer son algorithme de classement, Facebook se lance dans une enquête auprès des utilisateurs.

Certaines des enquêtes (voir image ci-dessous) demanderont donc aux gens de comparer deux histoires qui peuvent apparaître dans leurs fils d'actualité. Si leurs réponses correspondent au classement actuel des histoires, Facebook verra cela comme un signal positif. Et vice versa.

Parmi les contenus viraux, les utilisateurs de Facebook disent aussi qu’ils ne veulent pas voir les canulars et autres rumeurs qui font le tour chaque année sur le réseau social.

Et d’après Facebook, ce genre de contenus, malgré un nombre élevé de Likes et de commentaires, sera déclassé dans le fil d’actualité.

Toutefois, Facebook se veut rassurant en déclarant :
"S'il y a une histoire virale que les gens choisissent d’accepter de voir dans l'enquête, il n'y aura aucun changement dans son classement. Vu que les contenus viraux sont typiquement des anomalies et non une partie importante de la distribution des Pages Facebook, on ne pense pas que ce changement aura un impact sur la distribution des contenus des Pages."

Aucun commentaire