AdBlock Plus crée Flattr Plus pour payer les éditeurs de contenu - Arobasenet.com



AdBlock Plus crée Flattr Plus pour payer les éditeurs de contenu

Les bloqueurs de publicité sont souvent dépeints comme les empêcheurs de tourner en rond des éditeurs en ligne, mais, parfois, les choses sont plus compliquées qu’il n’y paraît.

AdBlock Plus crée Flattr Plus

AdBlock Plus, sans doute pour trouver un terrain d'entente entre bloqueurs de pubs et éditeurs, vient d'annoncer qu'il s’apprête à lancer, en partenariat avec Flattr, un nouveau produit qui va permettre aux lecteurs de payer les éditeurs des contenus qu’ils lisent, écoutent ou regardent.

Ces deux entreprises, AdBlock Plus et Flattr, ont donc créé ensemble Flattr Plus qui devrait permettre aux utilisateurs d'allouer un budget mensuel qu'ils veulent voir reverser aux éditeurs.

Et, contrairement à Google Contributor qui demande aux visiteurs de soutenir financièrement un site, les utilisateurs de Flattr Plus n’auront pas besoin de cliquer sur un bouton sur chaque site visité pour s’abonner ou le soutenir afin de naviguer là-dessus sans aucune publicité.

Le système est conçu de telle sorte qu’il va suivre automatiquement l’activité de navigation des utilisateurs afin de répartir l’argent issu de leurs contributions entre tous les éditeurs visités durant le mois.

A ce stade, on se demande comment sera calculé les reversements aux éditeurs. Certains éditeurs pratiquant du clickbait pourraient rafler une grosse part du gâteau alors que leurs contenus laissent à désirer. De même, il est possible d’ouvrir une page de contenu pendant des heures sans lire le contenu.

Fonctionnement de Flattr Plus


Les éditeurs désirant participer à Flattr Plus devront s’inscrire gratuitement pour pouvoir être payés. S’ils ne s’inscrivent pas, l’argent qui leur sera dû sera bloqué jusqu’à ce qu’ils s’inscrivent.

L'objectif, selon Flattr Plus, est de recueillir près de 500 millions de dollars de recette pour les éditeurs dès l’année prochaine.

Chaque utilisateur d’AdBlock Plus sera appelé à contribuer volontairement via le site Flattr Plus. Et chaque contributeur, en fonction de ce qu’il décidera de payer chaque mois (c’est un abonnement mensuel) fera profiter les sites habituellement visités qui diffusent de la publicité bloquée par AdBlock Plus.

Il s’agit donc d'une compensation pour réduire la perte de gains des éditeurs de contenus et aussi pour permettre aux lecteurs de naviguer sans publicités. Du gagnant-gagnant en quelque sorte. Mais, selon TechCrunch, c’est un algorithme sophistiqué qui va se charger de la répartition de chaque contribution mensuelle en fonction de l’engagement réel de l’utilisateur (ayant payé) avec un site plutôt que des simples visites.

En fait, ils sont tout de même nombreux les utilisateurs de bloqueurs de publicités qui veulent naviguer sans publicité, mais souhaitent tout de même pouvoir soutenir les éditeurs qu’ils visitent régulièrement pour la qualité de leur contenu.

Alors, affaire à suivre….

Aucun commentaire