Amazon Video Direct propose aux créateurs de monétiser leurs vidéos - Arobasenet.com




Amazon Video Direct propose aux créateurs de monétiser leurs vidéos

Amazon se lance aussi sur le marché de la création et de la monétisation de contenus vidéos avec son service dénommé Amazon Video Direct.

Amazon Video Direct

Il s’agit d’un service dédié aux créateurs de contenus qui pourront télécharger leurs vidéos dans Amazon Prime Vidéo et gagner de l’argent en fonction de la durée totale de visualisation de leurs oeuvres par les abonnés.

Les créateurs auront plusieurs options pour monétiser leurs vidéos avec Amazon Video Direct. Notamment en les proposant à la location ou à la vente. Ou encore en les proposant gratuitement sur la plateforme pour les rentabiliser avec de la publicité.

Les vidéos peuvent également être conditionnées ensemble sous forme de package et être offertes comme comme cadeau gratuit pour tout abonnement à Amazon Prime Video. Et ce, avec des modules d’abonnement qui sont disponibles via le programme partenaire dit Streaming Partners Program qui est destiné aux fournisseurs de vidéos à grande échelle.

Comme d'autres plateformes vidéo, les créateurs auront également accès aux statistiques de performances de leurs vidéos. Ce système, au lancement, inclut la possibilité de suivre le nombre de minutes de visionnage d’un titre, les revenus estimés, l’historique des paiements et le nombre d'abonnés. Cela va permettre aux créateurs d'apporter des modifications selon leurs paramètres.

Objectif : concurrencer YouTube et autres Facebook…


Amazon a investi beaucoup d’argent pour s’attaquer à Netflix dans la guerre des vidéos. Maintenant, il s’attaque à YouTube.

En effet, Amazon tente d’utiliser son cash pour séduire les créateurs de vidéos qui inondent YouTube de clips en leur offrant la possibilité de partager ensemble les revenus publicitaires générés par leurs vidéos respectives.

Ce qui veut dire qu’Amazon va commencer à affronter YouTube, et aussi Facebook qui paie aussi les créateurs de vidéo, sur ce terrain très lucratif.

Amazon décrit Amazon Video Direct comme “un programme en self-service pour les créateurs et réalisateurs".

En d’autres termes, les créateurs de vidéo vont pouvoir télécharger leurs vidéos dans le cloud d’Amazon, et ensuite ils diront à Amazon s’ils veulent vendre leurs vidéos aux utilisateurs, ou les louer, ou encore les offrir gratuitement avec de la publicité intégrée ou les inclure dans le package gratuit offert par Amazon aux nouveaux abonnés d’Amazon Prime Video.



Selon Techcrunch, un porte-parole d’Amazon aurait déclaré que l’entreprise offrirait 15 centimes par heure de vidéo regardée via Prime Video aux Etats-Unis, et 6 centimes par heure de vidéo regardée hors des Etats-Unis.

Toutefois, si les créateurs proposent à Amazon d’offrir gratuitement le visionnage de leurs vidéos, Amazon leur reversera 55% de tous les revenus publicitaires générés par leurs vidéos.

Et si les créateurs laissent Amazon vendre leurs oeuvres via son service d’abonnement, ou via sa boutique de location, Amazon leur reversera 50% des paiements. Pratiquement les mêmes reversements proposés par YouTube aux créateurs de vidéos.

D’autre part, Amazon va distribuer une cagnote d’un million de dollars par mois sous forme de prime au TOP 100 des titres vidéos présents dans Prime Video via Amazon Video Direct. Ce bonus, basé sur l'engagement global de l’utilisateur, va s’ajouter aux revenus provenant des heures de visionnage, des locations, des achats, des abonnements mensuels et des impressions d’annonces publicitaires.

Tous les titres inclus avec Prime sont automatiquement éligibles pour le bonus supplémentaire.

Pour l’instant, Amazon Vidéo Direct est disponible aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Japon et en Autriche. Avant sans doute un déploiement généralisé à l’international.

Aucun commentaire