Google Chrome détrône Internet Explorer et devient le 1er navigateur Web - Arobasenet.com


Google Chrome détrône Internet Explorer et devient le 1er navigateur Web

La bataille des navigateurs Web vient de connaître un tournant majeur depuis la révélation des derniers chiffres en termes de parts de marché.

Google Chrome détrône Internet Explorer et devient le 1er navigateur Web

Il y a 4 années déjà, la société StatCounter avait déclaré Google Chrome champion des navigateurs web devant Internet Explorer. Seulement, son concurrent sur ce marché des statistiques de l'utilisation des navigateurs ne l’entendaient pas ainsi.

Alors, tous les observateurs attendaient qu’il y ait un "titre unifié". C’est désormais chose faite avec cette révélation de la réputée firme NetMarketShare qui rejoint le classement des navigateurs de StatCounter.

selon NetMarketShare, Google Chrome détrône désormais Internet Explorer pour devenir le champion incontesté des navigateurs. Ainsi, les deux firmes affirment que Google Chrome est maintenant plus populaire qu’Internet Explorer, même si leurs pourcentages varient largement :

  • Selon NetMarketShare, Chrome capture 41,66% de part de marché des navigateurs desktop depuis fin Avril 2016 contre 41,35% pour Internet Explorer.

  • Quant à StatCounter, il comptabilise, en Avril 2016, 60,47% de part de marché pour Chrome contre 13,25% pour Internet Explorer + Edge. Il placerait alors Internet Explorer + Edge en troisième position derrière FireFox avec ses 15,62% de part de marché en Avril dernier.

Entre le mois de Mars et le mois d’Avril, Internet Explorer a perdu 2 points (-2%) de part de marché alors que Google Chrome a gagné 2,6 points (+2,6%) de part de marché.

Et dire que Microsoft fait plus confiance aux chiffres de NetMarketShare qui comptabilise les visites uniques alors que StatCounter comptabilise le nombre de pages visitées à travers le Web.

Copie d'écran via NetMarketShare
Dans ce dernier classement des navigateurs Web, on peut aussi noter que Firefox de Mozilla connaît une petite baisse de 0,48% de part de marché (10,06%), perdant ainsi 10% de part de marché depuis 2006.

Pendant ce temps, Safari d’Apple a maintenant 4,9% de part de marché (-0,40%) contre 1,9% pour Opera (+0,35%).

Toujours est-il que la grande nouvelle de cette étude, qui fait aujourd’hui l’unanimité, c’est le chute continue d’Internet Explorer et la montée en puissance de Chrome qui, finalement, occupe la première place des navigateurs.

Même si c’est d’une très courte tête…