Twitter renonce à ses ambitions dans le ecommerce - Arobasenet.com


Twitter renonce à ses ambitions dans le ecommerce

Twitter vient de stopper net le développement de son projet bouton “Acheter” qui devait faire de sa plateforme une plateforme de social commerce.

Twitter Buy Button

A en croire à BuzzFeed qui rapporte l’information, Twitter aurait déjà vu la majorité des 25 personnes de l’équipe bouton “Acheter” (Buy button) quitter l’entreprise et a lui-même répartis le reste dans d’autres équipes dédiées au service clientèle et aux produits de publicités dynamiques.

Alors, pourquoi une telle décision ? Comme l’explique justement un ancien membre de l’équipe bouton “Acheter” à BuzzFeed :
“Les gens n’achètent pas encore via les réseaux sociaux, mais ils achètent la plupart du temps sur les sites mobiles”. 
Facebook en sait déjà quelque chose… Et Pinterest a dû mal à percer dans l’ecommerce malgré les prédispositions de sa plateforme.

Est-ce pour autant une raison d’arrêter la poursuite du développement d’un produit tel que le bouton "Acheter" qui ne peut pas nécessairement convertir la plateforme de microblogging en plateforme de commerce en ligne ?

Toujours est-il que les produits de publicités dynamiques fonctionnent cependant très bien et pourraient accueillir une section “ecommerce” à l’avenir. Il en va de même pour le produit "service clientèle" qui constitue une grande rétention des utilisateurs et permet d'attirer l’attention des services clientèles des entreprises et des marques.

En fait, le social commerce sur Twitter via le "Buy button" aurait été lancé prématurément par l’ancienne équipe dirigeante (Dick Costolo) qui cherchait tous les moyens pour rassurer Wall Street et les investisseurs. C’était une sorte de gage en un avenir prometteur du réseau social.

Mais, pour la direction actuelle de Twitter, avec à sa tête Jack Dorsey, Twitter a tout intérêt à se concentrer sur son coeur de métier, et devra réorienter ses efforts vers ce qui est logique pour lui aujourd'hui. Le social commerce n’est donc pas sa priorité et ne fait pas encore partie de sa vision des choses. Rappelons que Jack Dorsey a lui-même une start-up dont c'est l'activité principale. Conflit d'intérêt ?

Selon un communiqué fourni par Twitter à BuzzFeed, le plan actuel pour Twitter, c’est de se développer entièrement et continuer à investir dans des produits de publicités dynamiques. Cependant, il y a des spéculations selon lesquelles le social commerce sera a nouveau réexaminé ultérieurement.

Sans doute quand l’envie du public d’acheter via les réseaux sociaux se fera réellement sentir....

Aucun commentaire