Coup de frein sur le téléchargement des applications mobiles - Arobasenet.com



Coup de frein sur le téléchargement des applications mobiles

Selon une récente étude, le boom des applications mobiles serait derrière nous. 

Certes, les consommateurs installent encore beaucoup d’applications dans leurs mobiles, mais les derniers chiffres des installations d’applis tendent à démontrer que nous sommes dans une phase descendante.

Etude : Coup de frein sur le téléchargement des applications mobiles

La courbe de la croissance des téléchargements d’applications mobiles commencerait donc à amorcer une inversion.

Et, d’après Recode, sans doute que les développeurs et propriétaires d’applis l’ont eux-mêmes probablement constaté depuis un certain temps : les gens ne téléchargent pratiquement plus d’applications comme auparavant.

C’est peut-être ce qui explique pourquoi Google tente de voler au secours des éditeurs d’applications avec son projet Android Instant Apps.

Et, plus que jamais, on peut se poser la question de savoir s’il y a encore un avenir pour les applis de contenus.

Déjà en Décembre 2014, une étude de ComScore révélait que les utilisateurs américains téléchargeaient en moyenne zéro application par mois.

Et aujourd’hui, selon Nomura Research qui s’appuie sur les données de SensorTower, les gros éditeurs d’applications voient la croissance de leurs applis ralentir ou s’arrêter net. Pour la simple raison que les gens ont déjà installé toutes les applis mobiles qu’ils veulent ou dont ils ont besoin.

Par conséquent, ils n’en cherchent plus et ils n’en installent plus, parce qu’ils n’en ont plus besoin.

D’ailleurs, selon les chiffres de Nomura Research, le mois dernier, le Top 15 des éditeurs d’applications aux Etats-Unis a vu en moyenne une baisse de 20% des installations d'applis mobiles, d'une année sur l'autre.



Et pourtant, globalement, le marché du mobile croît toujours, et il en va de même pour le marché des applis. Mais, pas autant qu’on pourrait le penser.

Par exemple, en dehors des Etats-Unis, le Top 15 des applis a augmenté ses installations de 3% le mois dernier.


Vous constaterez cependant que des applis telles que Snapchat et Uber font figure d’exception, tant leurs téléchargements continuent à exploser.

Tenez, en Mai 2015, l’application Snapchat a été téléchargée 13 millions de fois et en Mai 2016, il l’a été 27 millions de fois, au point de dépasser désormais largement l’application Facebook.

Quant à l’appli Uber, son taux de croissance est aussi au-dessus des 100%.


En conclusion, les plateformes de distribution de contenus telles que Facebook Instant Articles, Apple News, Medium, Snapchat Discover et biend’autres seront de plus en plus à privilégier dans les stratégies de visibilité.

Dans un très proche avenir, le passage obligé pour être découvert et lu se fera par ces plateformes. Il ne faut donc pas les négliger, et surtout, il ne faut pas en avoir peur sous prétexte que les lecteurs ne visiteront pas votre site ou blog. Ce qui n’est pas vrai.

De plus, ceux qui vous découvriront sur ces plateformes auront tendance à vous suivre via l’un de vos profils sociaux pour ne pas manquer vos prochaines publications. C’est ainsi qu’ils visiteront régulièrement votre site ou applications mobiles via le deep linking de Google.

Aucun commentaire