Header Ads





Google Authorship : C’est maintenant complètement terminé ! Pour de bon...

Aux dernières nouvelles venues de la SMX Advanced de Seatlle, du 22 au 23 Juin 20216, à laquelle participait Google, les tergiversations autour de l’Authorship viennent de connaître leur épilogue.

Google Authorship

En effet, Gary Illyes, porte-parole de Google, vient de déclarer que Google avait désormais complètement arrêté d’utiliser le balisage de l’authorship, même pour les in-depth articles ou articles de fond.

Pour rappel, le balisage de l’authorship dans les articles permettait à chaque auteur de revendiquer la paternité de ses articles. Mais, à la surprise générale, en Août 2014, Google avait officiellement annoncé l’arrêt de l’authorship

Et ce, après avoir commencé, quelques semaines plus tôt, à retirer la photo des auteurs affichée dans ses pages de résultats.

Mais, jusqu’à maintenant, les in-depth articles ou articles de fond (détaillés) continuaient à afficher la photo des auteurs, à tel point qu’on s’imaginait que l’authorship ferait son grand retour. Et pour cause.

En Octobre 2015, Google, toujours par la voix de Gary Illyes, et même de John Mueller, recommandait de garder le balisage de l’authorship sur les pages web car Google était susceptible de le remettre en selle.

Mais, dans sa récente annonce, Gary Illyes a clairement dit que “Google n’utilise plus du tout l’authorship”. Avant d’ajouter ce qui suit, selon Searchengineland :
“Nous avons définitivement réglé ce problème.”
En d’autres termes, Google n’a plus besoin de l’authorship pour déterminer la paternité d'un contenu. Et à la question de savoir comment Google sait qui a rédigé tel ou tel article, Gary Illyes répond :
“Google le sait en lisant le contenu.”
Sans doute qu’ici encore, l’intelligence artificielle permet à Google d’apprendre à connaître chaque auteur de contenu à travers un style qui lui est propre. En plus de toutes ses activités dans tous les autres produits et services de Google.

C’est aussi sans doute pour en arriver là que Google à lancer la page A Propos de Moi pour unifier et gérer tous les comptes qu’un seul et même individu pouvait avoir via tous les autres produits et services de Google. Et ce, depuis le mobile ou l’ordinateur.

Tout ceci aide donc Google à savoir pratiquement tout des écrits de chacun des auteurs, sans forcément que le balisage de l’authorship soit installé. Par conséquent, il est normal qu’il déclare maintenant savoir s’en passer définitivement.

Alors, ne me parlez plus d’authorship… CQFD.




Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.