Microsoft va-t-il réussir à faire avec les professionnels ce que Google+ n'a finalement pas pu (ou su) concrétiser avec les personnes ? Et ce, en numérisant entièrement la vie professionnelle de tous les internautes dans le monde.

Microsoft rachète Linkedin pour unifier les profils professionnels

Le rachat de Linkedin, à la surprise générale, pour 26,2 milliards de dollars, constitue la plus grande acquisition de Microsoft de tous les temps. Ce qui devrait faire de lui l’interlocuteur unique du monde professionnel.


Alors, que veut faire Microsoft avec Linkedin ?


Dans une note interne aux employés de Microsoft, Satya Nadella, le Directeur Général de Microsoft Corporation, nous apporte quelques éléments de réponse.

Selon lui, Linkedin est un élément clé du monde professionnel avec 433 millions de membres (dont 11 millions en France) et plus de 2 millions de membres payants.

Microsoft a, pour sa part, plus d’1,2 milliard d’utilisateurs en ce qui concerne sa suite bureautique Office.

Mais, Microsoft n’a aucun graphe social et s’appuyait jusqu’à maintenant sur Facebook, Linkedin et autres réseaux sociaux pour réaliser ses connexions sociales. Or, Microsoft est un vendeur de logiciels de bureau et dispose d’un ensemble de services pour le monde professionnel.

Par conséquent, en rachetant Linkedin, Microsoft va immédiatement accéder à plus de 433 millions de membres et à un solide réseau social professionnel qui correspond intimement aux logiciels et aux services qu’il fournit à ce monde professionnel.

Or, à ce jour, la majorité des adultes utilise Linkedin pour chercher et trouver un emploi, se connecter avec des collègues ou, plus généralement, pour effectuer du travail collaboratif.

Et comme le dit Satya Nadella :
“Cette combinaison rendra possible de nouvelles expériences comme, par exemple, un fil d’actualités LinkedIn qui livre des articles concernant le projet sur lequel travaille l’utilisateur et Office pourrait suggérer un expert à contacter via Linkedin pour obtenir de l’aide sur une tâche qu’on essaie d'accomplir”.
Et, autant ces nouvelles expériences seront plus intelligentes, autant l’engagement sur Linkedin et Office ira en grandissant. Ce qui devrait inéluctablement déboucher sur de nouvelles opportunités qui seront créées pour leur monétisation, grâce à des abonnements individuels et d’entreprises, sans oublier la publicité ciblée.

Linkedin au coeur des produits Microsoft


Ce que ne dit pas Nadella, c’est que Linkedin va devenir le profil professionnel central qui sera désormais omniprésent dans les applications de Microsoft, telles que Skype, Office, voire Windows lui-même.

Microsoft envisage donc de transformer les profils Linkedin en une identité centrale et unique, et le fil d’actualités de Linkedin en un flux intelligent de données qui permettra de connecter les profils professionnels les uns aux autres par le biais du partage d’agenda, de réunions partagées, de notes internes, d’activité de messagerie électronique.

Il s’agit donc d’un avenir dans lequel il va utiliser le réseau social professionnel pour le relier directement au machine learning (apprentissage automatique ) de Cortana, déjà intégré dans Office, pour mieux comprendre et utiliser Linkedin.

Linkedin au coeur des produits Microsoft

Car, comme le dit Satya Nadella, Directeur Général de Microsoft Corporation, “il n’existe pas une seule source vraie pour un profil individuel.” Selon lui, les données sont éparpillées en plusieurs points du Net, avec souvent des informations obsolètes ou incomplètes.

C’est pourquoi, une fois de plus, Microsoft voit un avenir où votre profil professionnel sera unifié et la bonne information, au bon moment, va s’afficher dans une application telle que Outlook, Skype, Office , etc…"

Microsoft est propriétaire d’un grand réseau social


Microsoft a maintenant un énorme réseau social pour faire face à la montée en puissance de la suite de productivité de Google, mais elle a encore besoin de convaincre les entreprises de ne pas utiliser Facebook at Work ou encore Google Apps.

Mais, Microsoft devra aussi faire face à la tâche difficile de l'intégration de Linkedin dans tous ses logiciels, services et management.

Les précédentes acquisitions de Microsoft, à savoir Yammer (réseau social privé pour professionnels) et Skype, ont été intégrées plus étroitement dans Office business de Microsoft, mais elles n’ont pas été particulièrement gratifiantes pour lui.

Quant à Linkedin, c’est un outil différent, et il serait intéressant de voir comment Microsoft va s’y prendre pour intégrer ce réseau social professionnel dans tout ce que la société offre aux entreprises.