Comment optimiser son référencement pour RankBrain ? - Arobasenet.com


Comment optimiser son référencement pour RankBrain ?

L’une des énigmes les plus discutées concernant le système RankBrain de Google, qui utilise l’intelligence artificielle via le machine learning, reste l’optimisation du site pour un bon référencement sur Google.

Google : Comment optimiser son référencement pour RankBrain ?

Et ce, même si son influence sur le ranking n’est pas celle à laquelle on pouvait penser.

Pour finalement sortir de toutes les spéculations, il était normal d’approcher un Googler pour savoir ce qu’un webmaster peut faire pour améliorer l'optimisation de son site web par rapport à RankBrain. Et surtout, est-ce possible actuellement ?

La question a été posée par Jennifer Slegg à Gary Illyes de chez Google, qui répond ce qui suit :




Il y a tellement mieux à faire que d’essayer de comprendre comment optimiser pour RankBrain.

Optimiser pour RankBrain est en fait très facile, et c’est quelque chose que nous avons probablement dit depuis 15 ans maintenant, et la recommandation est d’écrire dans un langage naturel. Essayez d’écrire du contenu comme humain parlerait. Si vous essayez d’écrire comme une machine, alors RankBrain sera dérouté et va probablement vous rejeter.

Mais, si vous avez un site de contenu, essayez de lire certains de vos articles ou tout ce que vous écrivez à haute voix, et demandez aux gens si cela semble naturel.

Si ça vous semble conversationnel, si ça sonne comme le langage naturel que nous utiliserions dans notre vie quotidienne, alors bien sûr, vous êtes optimisé pour RankBrain. Si ce n’est pas la cas, alors vous n’êtes pas optimisé.
Finalement, l’optimisation du site pour RankBrain est aussi simple que cela. Car ce système a pour habitude d’interpréter les requêtes en langage naturel courant pour mieux comprendre au-delà même de l’intention de l’internaute qui effectue une recherche.

Bien entendu, les bases du référencement devraient continuer à s’appliquer à votre contenu. Parce qu’il existe quand même plus de 200 autres critères de ranking qui permettent à Google de classer les pages dans les résultats de recherche.

Toujours est-il que l’usage du langage naturel pour convenir à RankBrain n’est réellement pas une surprise. Car, les contenus de bonne qualité utilisent en général le langage naturel courant et conversationnel, avec quelques exceptions, en fonction des segments de marché.

Aucun commentaire