66% des utilisateurs de logiciels anti-pubs seraient prêts à les désinstaller - Arobasenet.com



66% des utilisateurs de logiciels anti-pubs seraient prêts à les désinstaller

Plusieurs raisons expliquent pourquoi les internautes et mobinautes utilisent des logiciels pour bloquer l’affichage de la publicité sur internet, dont la lecture automatique des vidéos avec du son et le chargement ralenti des pages Web.

66% des utilisateurs de logiciels anti-pubs sont prêt à les désinstaller si...

Ce qui n’est cependant pas évident, c’est que les deux-tiers (66%) des consommateurs américains ayant installé des bloqueurs de publicités seraient prêts à les désinstaller si les éditeurs de contenus s’engageaient à prendre des mesures pour changer leurs habitudes jugées gênantes et intrusives.

C'est ce qui ressort d’une étude récente de l’IAB (Interactive Advertising Bureau) qui met en avant les méthodes que les sites Web pourraient prendre pour inciter les visiteurs à désactiver leurs logiciels anti-pubs :

  • Empêcher l’accès au contenu en affichant une information indiquant que le contenu est bloqué en raison de l’utilisation de bloqueurs de publicité.

  • Veiller à ce que les annonces vidéo ne se lancent pas automatiquement avec du son ou ne s’affichent pas là où elles ne seraient pas prévues par les utilisateurs. Eviter donc de surprendre l’utilisateur (format in-line ?).

  • S’assurer que les annonces ne bloquent pas le contenu.

  • Protéger les utilisateurs contre les logiciels malveillants.

  • Garantir que les annonces ne ralentissent pas la navigation.

Les gens sont plus frustrés par des publicités qui retardent ou bloquent l’accès au contenu, selon l’IAB. Il en est de même avec les longues publicités vidéos qui se lancent (pré-roll) avant le visionnage des vidéos plus courtes.

Et enfin, selon l’étude, les utilisateurs se disent irrités par les annonces qui se déplacent avec eux alors que ceux-ci font défiler la page vers le bas de l’écran et restent donc visibles en permanence sur la page.

Image via iab.com

L’Interactive Advertising Bureau (IAB) déclare que les sondés seraient plus enclins à désactiver leurs logiciels anti-pubs si les éditeurs de contenus adoptaient leurs principes dits LEAN pour les publicités en ligne.

A savoir, diffuser des publicités légères (limiter leur taille), cryptées (Assurer la sécurité de l’utilisateur avec https/SSL compatibles avec les annonces) , offrir la possibilité de choisir les publicités qui devraient être non-intrusives.

Aucun commentaire