Facebook introduit le Prefetching pour télécharger d'avance les contenus mobiles - Arobasenet.com



Facebook introduit le Prefetching pour télécharger d'avance les contenus mobiles

Le temps que prend votre page mobile pour se charger sur mobile va bientôt impacter la visibilité de vos annonces sur Facebook. Mais, pas que. Au regard de ce que Facebook s’apprête à faire avec vos contenus mobiles jugés ou pas trop lents.

Facebook introduit le Prefetching pour télécharger d'avance les contenus mobiles

Selon Facebook, l’enjeu est crucial, car près de 40% des utilisateurs abandonnent une page mobile si le temps de chargement dépasse les 3 secondes.

Et Facebook de préciser :
Dans les tout prochains mois, nous allons travailler pour améliorer l’expérience utilisateur avec les annonces, en tenant compte des performances du site Web et de la connexion du réseau de la personne dans nos options d’enchères et notre système de diffusion des annonces.

De cette façon, nous pouvons mieux faire correspondre vos annonces avec les moments opportuns où les gens peuvent mieux engager avec le contenu.
Cela signifierait-il que les annonceurs paieront plus si leurs sites Web mettent du temps pour se charger sur mobile ? Tout porte à le croire. Mais, l’avenir nous situera….

Toujours est-il que, pour aider les annonceurs à fournir des expériences rapides sur mobile, Facebook vient d’introduire le “prefetching” ou la prérécupération des contenus mobiles.

Qu’est-ce que la prérécupération ?


Selon Facebook, la prérécupération permet à Facebook de télécharger des contenus mobiles à l’avance. Par exemple, supposons que vous avez créé une publicité mobile qui comprend un lien ou un appel à l’action redirigeant les personnes vers votre site web mobile.

Lorsque quelqu’un clique sur le lien ou l’appel à l’action de votre publicité, une partie du contenu à laquelle elle est liée a peut-être déjà été prérécupérée et apparaîtra plus rapidement.

Facebook prérécupère une partie du contenu organique et publicitaire. La prérécupération est utile pour les personnes utilisant Facebook sur des connexions réseau lentes ou faibles. Pour les personnes actives sur Facebook, la prérécupération permet un chargement plus rapide des contenus des sites mobiles, ce qui améliore l’expérience de navigation sur l’application Facebook depuis les appareils Android et les iPhones.

La prérécupération présente de nombreux avantages pour les annonceurs, notamment :

  • La réduction du temps de chargement du site mobile d’un annonceur, ce qui devrait normalement améliorer la performance de leur publicité ainsi que le nombre d’interactions.

  • La réduction de l’abandon causé par le délai survenant entre le clic d’une personne sur une publicité et le chargement complet du site mobile d’un annonceur.

Comment fonctionne la prérécupération


Pour chaque publicité mobile dans le fil d’actualité, Facebook tente de prévoir la probabilité qu’une personne clique sur une publicité. Si le score prévisionnel satisfait aux exigences, il prérécupére (il stocke d’avance, comme le fait Google avec les pages AMP) la page HTML initiale sur laquelle l’actualité est apparue pour la première fois sur l’écran d’une personne.

Ce contenu est mis en cache dans l’appareil de la personne pour une courte période. Si la personne clique sur la publicité, Facebook charge la page initiale à partir du cache. La page initiale envoie ensuite des demandes web au serveur de l’éditeur pour charger le reste de la page.

Pour le moment, seule la page HTML initiale est mise en cache. Gardez à l’esprit que les CSS, Javascript ou les images du site web ne sont pas mis en cache.

Toujours selon Facebook, la prérécupération peut provoquer une augmentation visible du trafic pour les éditeurs et une augmentation du nombre de clics pour les sociétés de mesure tierces basées sur les balises.

Aucun commentaire