Google se désolidarise du projet des "Publicités Acceptables" d'AdBlock Plus - Arobasenet.com


Google se désolidarise du projet des "Publicités Acceptables" d'AdBlock Plus

Un jour seulement après qu’AdBlock Plus ait lancé sa place de marché des "Publicités Acceptables", en mentionnant que Google y vendrait des annonces publicitaires qui seront servies aux personnes ayant installé un bloqueur de pubs, le responsable des publicités chez Google déclare que Google ne fera pas d’affaires avec AdBlock Plus.

Google se désolidarise du projet des "Publicités Acceptables" d'AdBlock Plus

Et mieux, ou pire, c’est selon, Sridhar Ramaswamy de chez Google révèle que Google met fin à son partenariat avec ComboTag. Tout comme AppNexus, selon le site Adweek.

Une vraie douche froide pour le projet de plateforme publicitaire d’AdBlock Plus.

Voici ce qu’a déclaré le responsable publicité et commerce chez Google :
Nous sommes surpris de l’annonce dont vous nous parlez. Nous n’avons certainement aucune relation avec Eyeo (maison mère d’AdBlock Plus) dès lors qu’il s’agit d’un tel projet.

C’est pourquoi nous sommes en train de mettre fin à notre relation avec ComboTag qui est l’intermédiaire avec lequel travaille Eyeo. Finalement, tout cela renforce notre ferme conviction que la question centrale est la nécessité d’une norme d’annonces standard à laquelle toute l’industrie va souscrire.

Google et ComboTag : un contrat devenu caduc ?


Google collabore avec ComboTag pour aider les annonceurs qui passent par DoubleClick Ad Network (propriété de Google) pour placer leurs publicités. Selon Ramaswamy, Google est en train de mettre fin à ses relations avec ComboTag parce que :
Ils ont à leur tour créé ce partenariat avec Eyeo qui va maintenant passer d’entreprise de blocage de publicités à plateforme publicitaire qui vend et diffuse des publicités. Ce n’est pas un business qui nous intéresse.

Est-ce à dire que les éditeurs Adsense qui diffuseront des publicités d’AdBlock Plus sur leurs sites Web ou blogs seront considérés comme des hors-la-loi par Google ?

Si on reste dans la "logique" des ennemis de mes amis sont mes ennemis, alors les éditeurs diffusant de la publicité AdSense devraient réfléchir à deux fois avant de s’engager avec Eyeo. Travailler avec AdBlock Plus pouvant faire partie des pratiques interdites par le règlement de Google AdSense.

Et puis, il faut comprendre Google qui ne veut pas jouer dans la même cour que celui qui se présente en concurrent direct en bloquant ses publicités AdSense pour les revendre pour "son propre compte". Alors, Google ne tient pas à donner un blanc-seing à Eyeo...

Toujours est-il qu’AppNexus a, lui aussi, de son côté, couper les ponts avec Eyeo. AppNexus ayant déclaré :
AppNexus ne travaille pas avec des entreprises comme Eyeo. Nous considérons que leurs pratiques commerciales sont fondamentalement dangereuses pour l’écosystème.

Essentiellement, Eyeo, par l’intermédiaire de son produit Adblock, érige des points de péage sur la voie publique et siphonne une partie des budgets publicitaires qui devraient aller directement aux éditeurs de contenus. Nous n’avons aucun respect pour une telle pratique.

Ces deux positions n’ont pas pour autant entamé, semble-t-il, l’enthousiasme d’Eyeo, dont le directeur de la communication, Ben Williams, a immédiatement réagi en ces termes :
Rien n’a changé depuis hier. Google et AppNexus sont toujours sur la liste d’attente des partenaires de ce projet.

Alors, qui dit vrai ? Affaire à suivre.