Google Search Console améliore le rapport sur les problèmes de sécurité des sites - Arobasenet.com



Google Search Console améliore le rapport sur les problèmes de sécurité des sites

Google annonce avoir procédé à l’amélioration des rapports concernant les problèmes de sécurité des sites Web dans Google Search Console. 

Google Search Console

En d’autres termes, les rapports fournissent désormais des explications spécifiques des problèmes de sécurité détectés par Safe Browsing.

Les informations mises à jour tendent donc à fournir des explications plus précises sur les 6 différents types de problèmes de sécurité détectés par Safe Browsing, y compris :

  • Les malwares pour les sites piratés

  • Les pages d'hameçonnage (phishing) et trompeuses

  • Les logiciels malveillants et indésirables

  • Les téléchargement forcés

  • Les logiciels "rarement téléchargés"

Ce que précise Google en ces termes :

Ces explications donnent aux webmasters plus de contextes et de détails sur ce que Google Safe Browsing a trouvé.

Nous avons également adapté ces recommandations pour chaque type de problème, y compris les URLs d’exemple que les webmasters peuvent vérifier pour identifier la source du problème de sécurité, mais aussi les actions spécifiques de remédiation que chaque webmaster peut prendre pour résoudre le problème.

Ci-dessous une capture du rapport des problèmes de sécurité dans Google Search Console :

Image via Google

Vous l’aurez compris, désormais, Google fournit plus de détails aux propriétaires dont les sites sont temporairement bloqués en ligne par Google Search parce que détectés comme étant dangereux par la technologie Safe Browsing.

Il s’agit pour Google d’aider les webmasters à corriger plus rapidement les problèmes de sécurité identifiés et révélés.

Pour rappel, Google Safe Browsing est une technologie utilisée par le moteur de recherche Google, par les navigateurs Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari et par le système d'exploitation Android pour empêcher les utilisateurs de visiter des sites Web qui hébergent (même involontairement) des contenus malicieux ou trompeurs.

Car, le problème pour de nombreux sites victimes des pratiques malveillantes, c’est de ne pas savoir qu’ils hébergent des malwares ou des publicités trompeuses après avoir été piratés à leur insu.

Une fois les problèmes de sécurité corrigés, les propriétaires de sites devront cocher la case en bas de la page (J’ai corrigé ces problèmes) avant de cliquer sur le bouton rouge “Demande de révision” afin que Google Search prennent en compte les corrections apportées et ne bloque plus l’accès à leurs pages depuis ses résultats de recherche.

Google estime que plus d’1 milliard d’utilisateurs sont protégés par sa technologie Safe Browsing, et plus de 60 millions d'entre eux rencontrent des avertissements de Safe Browsing au moins une fois par semaine.

Et selon toujours les statistiques de Google, depuis le mois de Mai 2016, les webmasters mettent en moyenne 60 jours pour réparer et nettoyer leurs sites Web compromis, contre 90 jours auparavant.

Aucun commentaire