Google rachète Eyefluence pour savoir où vous regardez sur un écran - Arobasenet.com



Google rachète Eyefluence pour savoir où vous regardez sur un écran

La start-up Eyefluence, spécialisée dans la technologie du eye-tracking, vient d’annoncer son rachat par Google dont il va rejoindre l’équipe.

Google rachète Eyefluence pour savoir où que vous regardez sur un écran

Selon le JDN, qui cite Eric Singler, Directeur Général de BVA, le but de l'eye tracking est d'identifier le parcours visuel (ordre et durée de fixation) par rapport à un stimulus visuel :
L'eye-tracking met également en lumière ce que l'œil n'a pas regardé. Par exemple une mention considérée par des professionnels comme importante sur une affiche ou encore un stop rayon en magasin, des éléments initialement conçus pour capter l'attention mais qui, sur le terrain, ne fonctionnent pas.

Bref, le dispositif permet de comprendre la stratégie de prise d'information d'un individu.

C’est donc ce dispositif qui intéresse désormais Google qui va utiliser l’expertise d’Eyefluence pour mieux comprendre ce que voit et fait chaque individu devant son écran.



Dans son post d’annonce, Eyefluence déclare :
En combinant nos forces, nous allons continuer à faire progresser la technologie du eye-tracking pour développer le potentiel humain et l’empathie sur une échelle encore plus grande. Nous attendons avec impatience les innovations qui changeront la vie, que nous allons créer ensemble !

Selon des experts, l’eye-tracking est une technologie très importante pour les appareils de réalité virtuelle. D’autres sociétés dans le domaine, telles que SMI et Tobii ont consacré des efforts dans l’utilisation de l’œil comme méthode de signalisation de l’attention dans les interfaces, mais Eyefluence se consacre entièrement à l’utilisation de repères des gestes oculaires pour la navigation dans les menus et options des sites Web.

Eyefluence permet aux utilisateurs portant des visiocasques de réalité virtuelle ou des verres de réalité augmentée d’utiliser leurs yeux comme une souris pour faire des sélections (clics), uniquement avec leurs mouvements oculaires.

Le montant de la transaction n’a pas été révélée.

Aucun commentaire