Google : le HTTPS représente plus de 50% des pages visitées via Chrome desktop - Arobasenet.com


Google : le HTTPS représente plus de 50% des pages visitées via Chrome desktop

Google vient de révéler que plus de la moitié des pages chargées sur Chrome via l’ordinateur sont des pages sécurisées via HTTPS.

HTTPS logo

Selon Google, la navigation sur le Web sécurisé via HTTPS est en passe de devenir la norme.

Les utilisateurs d'ordinateurs chargent plus de la moitié des pages qu'ils consultent via une connexion HTTPS, et ils passent les deux tiers de leur temps sur des pages HTTPS.

Ainsi, désormais, ce sont, à la date du 31 Octobre 2016, près de 53% des pages visitées par les utilisateurs Windows qui sont en HTTPS. Ce qui représentent 74% du temps passé sur les pages HTTPS par rapport aux pages HTTP.

Google a suivi la prévalence des connexions HTTPS depuis 2015 via les utilisateurs de Chrome qui ont accepté de partager leurs statistiques d’utilisation, et il a inclus ces données dans son rapport de transparence.

Le rapport de Google montre que sur le navigateur Chrome via Windows, Chrome OS, Linux et Mac, le protocole HTTPS est maintenant privilégié, alors que son utilisation sur mobile progresse lentement en passant de 30% des pages visitées en Avril 2015 à plus de 40% aujourd’hui.

Finalement, sur les appareils mobiles, le HTTPS est moins répandu, mais la tendance est également à la hausse.

Google : le HTTPS représente plus de 50% des pages visitées via Chrome desktop
Image via Google

Pour rappel, le protocole HTTPS sert essentiellement à authentifier un site Web afin d’assurer la confidentialité des données échangées entre l’utilisateur et le serveur. Et aujourd’hui, de nombreuses plateformes et sites ont aussi adopté le HTTPS par défaut.

Et Google d’expliquer dans son post :
Tout en rappelant l’encouragement à migrer vers le HTTPS, nous allons continuer à travailler afin d’assurer que la migration vers le HTTPS soit un doux euphémisme, offrant des avantages pour l’entreprise au-delà de la sécurité accrue.

Les chiffres divulgués par Google arrivent une année après qu’il ait annoncé qu’il indexera les pages HTTPS par défaut lorsqu’il existera l’équivalent en HTTP.

Et l’été dernier, Google a aussi annoncé qu’il redirigerait automatiquement par défaut les visiteurs ayant demandé la version HTTP de son moteur de recherche vers la version sécurisée via HTTPS.