Google est prêt pour l'intelligence-artificielle-first - Arobasenet.com




Google est prêt pour l'intelligence-artificielle-first

En avril 2016, Sundar Pichai, PDG de Google, a publié un post dans lequel il faisait remarquer que lorsque Google a été créé en 2008, il y avait environ 300 millions de personnes qui utilisaient internet, à travers le monde, depuis leurs ordinateurs pour chercher des réponses qui s’affichaient sous forme de liens bleus sur le moteur de recherche.

Après le mobile-first, Google se prépare déjà à l'intelligence-artificielle-first




Mais aujourd'hui, la communauté de l’internet est plus proche des 3 milliards de personnes, et les utilisateurs font des recherches pour tous les types d’aide à travers différents contextes et différents périphériques (mobile, ordinateur, tablette), avec en particulier des recherches via le smartphone toujours à portée de main.

Sundar Pichai estime que les 10 dernières années ont consisté à développer un monde mobile first, et transformer les smartphones en télécommandes pour nos vies au quotidien.

Mais, selon toujours le PDG de Google, dans les 10 prochaines années, le changement sera vers un monde tourné en premier vers l’intelligence artificielle. Il s’agira d’un monde dans lequel l’informatique sera accessible à tous, que ce soit à la maison, au travail, dans la voiture, ou en déplacement. Et interagir avec tous ces écrans deviendra beaucoup plus naturel, intuitif et intelligent.

Et Sundar de déclarer dans son post :
C’est pourquoi nous avons développé Google Assistant, qui permet d’avoir une conversation naturelle entre vous et Google.
La première instance de l’Assistant est apparue dans l’application de messagerie intelligente lancée récemment, Google Allo, qui, non seulement permet de communiquer avec d'autres personnes, permet de faire des recherches internet de façon intelligente.

Sundar imagine donc un monde où l’intelligence artificielle serait en mesure d’aider les utilisateurs à obtenir beaucoup de choses dans leur monde à travers des situations, des contextes et des lieux différents.


Le SEO doit aussi penser Artificial Intellegence First


Maile Ohye, Developer Programs Tech Lead chez Google, toujours très impliquée dans la communauté de la recherche internet, notamment sur mobile, vient de présenter une keynote sur l’état du Search.

Elle a déclaré et confirmé ce qui suit au cours de cette réunion :

Google est déjà en train de basculer du mobile-first vers l’Artificial Intellegence First (ou l’intelligence artificielle en priorité). Nous voulons construire un Google personnel pour pour chaque utilisateur.
Exactement ce que propose déjà Google Allo qui pourrait dans un avenir proche, comme je l’avançais déjà dans cet article, prendre la place du moteur de recherche Google que nous connaissons aujourd’hui.


Le futur de Google, et donc de Google Search, étant tourné vers l’intelligence artificielle, selon Sundar et Maile, les référenceurs devront commencer à y songer.

Car, comme le rapporte Barry Schwartz, Gary Illyes de chez Google vient à son tour de déclarer que le machine learning ou l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle intégrés dans l’algorithme de recherche peuvent servir à créer de nouveaux signaux de classement.

Gary Illyes a ainsi laissé entendre que :
Google peut les utiliser pour dire si on combine le signal de classement A avec le signal de classement B, nous pouvons créer un nouveau signal de classement C qui permet d’améliorer la qualité des résultats de recherche.
A bon entendeur...

Aucun commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.