Google va mieux protéger les utilisateurs et pénaliser les sites infectés récidivistes - Arobasenet.com


Google va mieux protéger les utilisateurs et pénaliser les sites infectés récidivistes

Google annonce sévir contre certaines activités au cours desquelles certains propriétaires de sites contournent malicieusement et à répétition sa politique concernant Google Safe Browsing.

Google va mieux protéger les utilisateurs et pénaliser les sites infectés récidivistes

Pour ce faire, il a décidé d’afficher des alertes aux utilisateurs de son moteur de recherche qui s’apprêtent à visiter un site qui serait en violation de sa politique contre les logiciels malveillants, les logiciels indésirables, le Phishing et l’ingénierie sociale.

Google déclare en effet :
Nous sommes inquiets du manque de considération croissant qu’il nous semble observer quant aux droits qui sont les vôtres en tant qu’internautes.

Ainsi, nous avons constaté une augmentation alarmante du nombre de rapports faisant état de logiciels espions et d’autres applications qui, par des moyens détournés, vous inondent d’annonces pop-up ou piratent votre navigateur à partir du site auquel vous tentez d’accéder.




Et cette tendance n’est pas près de s’inverser. Elle est même en train d’empirer. En tant que fournisseur de services et de monétisation pour les utilisateurs, annonceurs et éditeurs sur Internet, il nous semble essentiel d’avoir sur ces questions une approche proactive.

Nous avons rédigé une liste de principes qui, selon nous, devraient être appliqués par l’ensemble du secteur.

Les principes de Google


Ainsi, selon les nouveaux principes de Google, plus aucune installation ne doit s’effectuer sans le consentement des utilisateurs. Ce dernier doit être clairement averti lorsqu’il installe ou active sur son ordinateur, et il doit avoir la possibilité de refuser.

  • Communication préalable : Lors de l’installation ou de l’activation d’une application, vous devez être informé de ses fonctions principales. Si l’application diffuse des publicités à des fins lucratives, cela doit être mentionné explicitement.

  • Désinstallation en toute simplicité : Le processus de désactivation ou de désinstallation d’une application doit être clair et aisément compréhensible. Il doit uniquement supprimer les composants nécessaires à la désactivation de toutes les fonctions de l’application, visibles ou non, sans perturber le fonctionnement de votre ordinateur.

  • Comportement transparent : Les applications qui affectent ou modifient votre expérience utilisateur doivent vous notifier qu’elles sont à l’origine de ces changements. Par exemple, si une application ouvre une fenêtre, cette dernière doit identifier l’application dont elle dépend.

  • Espionnage : Si une application collecte ou transmet vos informations personnelles, telles que votre adresse, vous devez en être avisé. Google pense que votre permission à cet effet doit vous être explicitement demandée, de façon compréhensible et en indiquant clairement la nature des informations collectées ou transférées.

  • En bonne compagnie : Les fournisseurs ne doivent pas distribuer leurs logiciels dans des lots incluant des applications non conformes à ces directives.


Les sites récidivistes désormais pénalisés


En principe, les avertissements affichés aux utilisateurs visitant un site dangereux ou malveillant seront supprimés lorsque Google considérera que ce site n’est plus dangereux.




Cependant, ce que Google dit avoir remarqué au fil du temps, c’est que certains sites cessent leur activité nuisible juste pendant un certain temps assez longtemps pour que cette alerte soit supprimée. Et dès que cette alerte a été supprimée par Google, ces sites reviennent immédiatement à leurs pratiques néfastes.

Google a donc établit une nouvelle classification pour ces types de sites Web via le nouveau règlement de la navigation sécurisée de Google relatif aux récidivistes détaillé comme suit :
La navigation sécurisée de Google vise à protéger les internautes en affichant des avertissements en présence de sites ou de téléchargements dangereux. La navigation sécurisée avertit également les webmasters lorsque leurs sites Web sont infectés par des acteurs malveillants, et les aide à diagnostiquer et à résoudre le problème afin de renforcer la sécurité des visiteurs.

Les sites qui enchaînent en peu de temps des comportements conformes ou non avec le règlement sont classés comme récidivistes.

Lorsqu'un site est répertorié comme récidiviste, le webmaster concerné reçoit un e-mail à l'adresse enregistrée sur la Search Console. Une fois que la navigation sécurisée a désigné un site comme récidiviste, le webmaster ne peut plus demander de réexamen via la Search Console. L'état de récidiviste dure 30 jours, après quoi le webmaster peut demander un nouvel examen.

Aucun commentaire