Top 10 des Mots de passe les plus utilisés en 2016 - Arobasenet.com




Top 10 des Mots de passe les plus utilisés en 2016

Les failles de sécurité et les vols de données sont, de toute évidence, une préoccupation majeure tant pour les plateformes internet que pour les utilisateurs qui visitent ces plateformes.

Top 10 des Mots de passe les plus utilisés en 2016

Les vols ou piratages de mots de passe peuvent faire courir des risques importants à des comptes individuels ciblés, mais ils offrent aussi l’occasion d’avoir un regard incrédule sur le niveau de sécurité utilisé sur les services en ligne.

Il y a assurément encore trop de légèreté de la part des utilisateurs dans le choix de leurs mots de passe, sans doute par paresse intellectuelle.

On sait que les grandes plateformes sont les cibles permanentes des pirates qui cherchent à récupérer des données personnelles. En même temps, à regarder de près ce Top 10 des mots de passe utilisés en 2016, on se dit que les utilisateurs ne font vraiment aucun effort pour se protéger eux-mêmes.

Tant les mots de passe les plus courants sur internet sont d’une facilité incroyable. Et encore, si on utilise ce genre de mots de passe faciles à deviner et qu’on se protège via une authentification en 2 étapes, cette deuxième couche de sécurité peut s’avérer salutaire.

Keeper Security a établi une liste des 25 mots de passe les plus utilisés en 2016, après avoir analysé près de 10 millions de mots de passe.

Voici les 10 premiers à éviter (en partant du 1er au 10ème) :

  • 123456 (utilisés par 17% des utilisateurs !)

  • 123456789

  • qwerty

  • 12345678

  • 111111

  • 1234567890

  • 1234567

  • password

  • 123123

  • 987654321

Ce qui est remarquable en ce qui concerne ces mots de passe, outre le fait qu’ils sont trop faciles à deviner, c’est qu’ils sont tous assez courts.

En effet, 4 mots de passe dans ce Top 10, et 7 dans le Top 15 ont 6 caractères ou moins. C’est étonnant, compte tenu du fait qu’aujourd'hui, il existe des logiciels ou scripts qui peuvent déchiffrer ces mots de passe en quelques secondes via une attaque par brute force.

Aucun commentaire