Twitter déploie 3 nouveaux outils anti-harcèlement et anti-troll - Arobasenet.com




Twitter déploie 3 nouveaux outils anti-harcèlement et anti-troll

Comme annoncé au début de ce mois de Février, Twitter vient de prendre des mesures réelles pour lutter contre les contenus abusifs et le harcèlement.

Twitter


Alors que, par le passé, la plateforme a fait de nombreuses petites mises à jour pour faciliter le rapport et lutter contre les trolls, une nouvelle série d’outils annoncés aujourd'hui est censée rendre les Tweets abusifs moins visibles.

Voici les 3 mesures qui devraient limiter les abus sur Twitter :

  • Stopper la création de nouveaux comptes abusifs :

    Tout d’abord, Twitter empêchera désormais les utilisateurs qui ont déjà été interdits de revenir sur la plateforme sous un nouveau nom d’utilisateur.

    Twitter dit être prêt à prendre des mesures pour identifier les personnes qui ont été suspendues ou bannies et les empêcher de créer de nouveaux comptes pour accéder à la plateforme.

    Twitter ne dit pas pas exactement comment il va procéder, mais c’est une avancée importante.

  • Présentation des résultats de recherche plus sûrs :

    Deuxièmement, la plateforme mettra en place un filtre de recherche sécuritaire, activé par défaut.

    A la fois les Tweets potentiellement sensibles et les Tweets des comptes bloqués ou mis au silence seront masqués dans les résultats de recherche, mais chaque utilisateur aura la possibilité de désactiver l’un ou l’autre de ces filtres de protection.

  • Réduction des Tweets potentiellement abusifs ou de mauvaise qualité :

    Enfin, Twitter va réduire l’affichage des réponses “abusives et de faible qualité” afin qu’elles ne prennent pas trop de place dans votre Timeline.

    L’équipe de Twitter va donc travailler sur l’identification et la suppression des conversations potentiellement abusives ou non-pertinentes.



    Cependant, vous serez toujours en mesure d’y accéder en appuyant sur un bouton “Afficher les réponses moins pertinentes”.

    Twitter devrait utiliser le machine learning (et donc l’intelligence artificielle) pour apprendre à chercher des réponses considérées comme étant mauvaise qualité, en regardant certaines détections passées.

    Par exemple, si votre Tweet reçoit une réponse méchante ou agressive d’un compte nouvellement créé, avec zéro follower, alors que ce compte ne vous suit pas de surcroît, le machine learning pourrait le détecter et le signaler comme un compte ayant beaucoup de chances de ne pas contribuer à quelque chose de significatif à la conversation. Ainsi, sa réponse sera automatiquement masquée.

Ces nouveaux outils pour lutter contre les trolls et les harcèlements seront déployés dans les toutes prochaines semaines.

Aucun commentaire