Google justifie la baisse en France du trafic provenant de Google Images - Arobasenet.com



Google justifie la baisse en France du trafic provenant de Google Images

La semaine dernière, de nombreux sites et blogs en France se sont faits l’écho d’une baisse du trafic référent issu de Google Images.

Google Images

Cette chute du trafic provenant de Google Images fait suite au déploiement de la nouvelle interface de Google Images en France et en Allemagne.

Un tel déploiement ayant déjà eu lieu aux Etats-Unis, il y a maintenant 4 ans. On peut tout de même se demander pourquoi un tel écart de date dans le déploiement des nouveautés chez Google entre les Etats-Unis et le vieux continent.

Selon Seroundtable, lorsque la modification de l’interface a été déployée sur le marché américain, il y a donc 4 ans, les webmasters US se sont eux aussi plaints d’une chute de trafic et Google leur avait dit que c’était mieux pour eux maintenant qu’auparavant.

En bref, Google dit que le trafic que vous pensiez recevoir de l’ancienne interface de Google Images n’est pas le trafic réel.

Puisqu’il ne s’agit pas du nombre de personnes qui cliquent sur le lien de l’image pour visiter votre page, mais, semble-t-il, plutôt le nombre d’affichages de l’image renvoyant un lien vers votre site.

Et là, ce n’est plus la même chose. CQFD.

Et Google de confirmer et justifier ici la raison de cette baisse de trafic énorme commencée depuis le 7 Février 2017 :

Google confirme la baisse du trafic provenant de Google Images en France
Copie d'écran via Google.com


Le design et le comportement des résultats de recherche de Google images ont été standardisés pour correspondre à la conception et au comportement dans les autres endroits.

Par conséquent, il peut y avoir un ajustement dans le comptage des clics pour les données des résultats de recherche des images pour les recherches effectuées en Allemagne et en France.
D’autres pays, après l’Allemagne et la France, seraient en train de découvrir cette nouvelle interface utilisateur de Google Images. Leurs webmasters devraient à leur tour bientôt se plaindre d’une baisse du trafic issu de Google Images.

Bref, Google Images ne compte plus que les clics réels pour visiter les contenus, et non le nombre d’affichages du lien du contenu dans Google Images. Ce qui est finalement normal et logique.

Aucun commentaire