Bing Ads a bloqué 130 millions de publicités frauduleuses en 2016 - Arobasenet.com


Bing Ads a bloqué 130 millions de publicités frauduleuses en 2016

Dans son bilan concernant l’année 2016, Bing Ads a déclaré avoir bloqué 130 millions d’annonces et banni jusqu’à 175.000 annonceurs.

Bing Ads

Fait intéressant, Bing Ads a rejeté, en 2016, 120 millions d’annonces de moins qu’en 2015, quand Bing Ads avait supprimé 250 millions d’annonces. Toutefois, tous ces chiffres sont bien loin des 1,7 milliard d’annonces bloquées par Google AdWords en 2016.

Bing Ads déclare que les annonces ont été rejetées pour “problèmes de conformité politique directe ou intention de tromper les utilisateurs”, avant de préciser dans son post :
Nous avons lancé une nouvelle politique concernant la publicité pour le téléchargement de logiciel qui réduit les annonces indésirables et potentiellement nuisibles pour de nombreux logiciels libres.

Nous avons amélioré les systèmes qui détectent les annonces qui piratent le navigateur, les tentatives d’hameçonnage (phishing), les annonces ciblant communément tous les sites sur internet et les annonces intégrant des contenus multimédia.

Nous avons aussi renforcé nos politiques orientées vers les annonces sur la théorie du genre pour nous conformer à la réglementation spécifique des pays.

Voici les chiffres 2016 des pubs sur Bing Ads


Image via Bing.com
  • Phishing : Plus de 5.000 annonceurs et 7.000 sites ont été bloqués pour phishing. En 2015, Bing Ads n'avait bloqué que 2.000 annonceurs. Soit 3.000 de plus en 2016.

  • Contrefaçon : Plus d’1 million d’annonces pour la vente de produits contrefaits ont été bloquées. En 2015, 700.000 annonces avaient été bloquées.

  • Escroquerie au support technique : Plus de 17 millions d’annonces ont été bloquées pour des escroqueries de support technique par tierces parties. En 2015, 15 millions d’annonces de ce genre et de 25.000 sites qui en pratiquaient avaient été bloqués.

  • Téléchargement : Plus de 4 millions d’annonces ont été rejetées pour avoir violé les guidelines concernant le téléchargement.

  • Scareware ou l'art de faire peur aux utilisateurs : Plus de 300 annonceurs ont été bloqués en raison de publicités qui piratent le navigateur ou effraient les utilisateurs en leur disant que leur PC est infecté.

  • Annonces trompeuses : 7 millions de publicités ont été bloquées en 2016 pour contenu trompeur. Il s’agit d’une énorme baisse comparée à 2015 où Bing Ads avait rejeté 30 millions d’annonces.

Aucun commentaire