Google index Mobile-First et son nouveau facteur de référencement - Arobasenet.com


Google index Mobile-First et son nouveau facteur de référencement

Lors de la session Mobile First de la conférence SMX de San Jose aux Etats-Unis, qui vient d’avoir lieu, Gary Illyes de chez Google a révélé que la vitesse de chargement fera partie du Mobile-First à venir.

Google index Mobile-First

En d’autres termes, Google déclare qu’il espère que le temps de chargement de la page mobile deviendra un facteur de référencement dès le lancement officiel du mobile first.

Et pourtant, récemment, Google avait déclaré que la vitesse de la page mobile ne serait pas un facteur de ranking dans l’index mobile first. Ce qui signifie que ceux qui pensaient que la vitesse de chargement de la page mobile ne compterait pas devraient revoir dès maintenant leur position et s’atteler à améliorer la leur.

Cela fait partie des raisons pour lesquelles le mobile-first n’a pas encore été déployé.


Gary Illyes, d'après Jennifer Slegg, a dit que la façon dont Google calcule la vitesse de la page pour l’ordinateur ne fonctionne pas pour ce même calcul sur mobile.

Google a donc besoin de lancer un nouveau mode de calcul pour la vitesse de chargement de la page sur mobile. Et utiliser le délai de chargement du desktop pour l'index mobile ne fait aucun sens et nécessiterait d’explorer (crawler) à nouveau pu encore la version desktop de la page pour le faire.

Ce qui n’est pas le but du jeu.


Actuellement, Google n’inclut pas de vitesse de chargement de la page mobile dans leurs expériences mobile-first. Mais, Google a pour objectif de faire du temps de chargement de la page mobile un facteur de classement quand le mobile-first sera déployé.

Ce qui est important à prendre en compte par les référenceurs et les propriétaires de sites, car de nombreux sites encore en service ont une mauvaise vitesse de chargement sur mobile. Notamment parce que Google utilise toujours uniquement le temps de chargement pour le classement sur ordinateur.


Par conséquent, si vous avez une expérience mobile lente actuellement, et que vous n’avez pas encore mis en œuvre l’AMP, alors vous pouvez envisager d’améliorer la vitesse de votre page mobile.

Surtout si Google indique que la vitesse de votre mobile est trop lente dans son outil de test.


Lorsque le mobile-first sera prêt à être propulsé, Google envisage de fournir plus de détails spécifiques sur la vitesse de chargement de la page comme partie intégrante de l’index mobile-first.

Mais, que le délai de chargement de la page soit un critère de référencement sur mobile dès le lancement du mobile first ou juste un peu plus tard, les propriétaires de sites ne doivent pas uniquement penser à Google en termes de rapidité, ou de lenteur, de leurs pages mobiles.

Mais aussi à ce que fait un temps de chargement lent sur l’expérience utilisateur (ses conséquences) et le taux de rebond associé avec cette expérience utilisateur.

En attendant, le lancement de l'index mobile-first n'est pas prévu pour maintenant.


D’après le Tweet ci-dessus, cela pourrait intervenir entre le mois de Juin prochain et la fin de l'année 2017. Dans tous les cas, si avez un site en responsive design, vous n'avez pas à vous inquiéter. Sauf à commencer à tester et améliorer si nécessaire la vitesse de chargement de vos pages sur mobile.

Aucun commentaire