61% des sites piratés ne peuvent être informés par Google Search Console - Arobasenet.com


61% des sites piratés ne peuvent être informés par Google Search Console

Google vient de publier son rapport annuel sur l’état de la sécurité des sites Web (piratage des sites) qui, une fois de plus, annonce une augmentation du piratage des sites Web.

61% des sites piratés ne peuvent être informés par Google Search Console

En effet, dans ce rapport, Google révèle que le nombre de sites piratés a augmenté de 32% en 2016 par rapport à 2015.

Google tire la sonnette d’alarme et met en garde tous les webmasters contre le fait que la multiplication des sites piratés n’est pas prête de s’arrêter maintenant. Bien au contraire.

Et ce, notamment du fait que non seulement les hackers deviennent plus agressifs, mais les webmasters eux-mêmes n’assurent plus une maintenance régulière et correcte de leurs sites. Ainsi, beaucoup des sites piratés semblent être des sites quasiment abandonnés par leurs propriétaires et deviennent obsolètes.

Google fait remarquer dans son rapport que le piratage des sites a un impact sur le référencement des sites victimes.

Toutefois, Google révèle que 84% des webmasters ayant introduit une demande de réexamen après avoir nettoyé leur site réussissent et sont réintégrés dans le classement Google.

Malheureusement, Google dit n’avoir pas pu informer 61% des propriétaires de sites du piratage de leurs sites. Pour la seule et simple raison que ces propriétaires n’ont pas référencé et validé leurs sites dans Google Search Console.

Aucun commentaire