Les 10 conseils de Facebook pour identifier et éviter les fake news - Arobasenet.com



Les 10 conseils de Facebook pour identifier et éviter les fake news

Après avoir introduit divers outils pour lutter contre les fausses informations (fake news), la prochaine arme dans l’arsenal de Facebook est l’éducation des utilisateurs.

Les 10 conseils de Facebook pour identifier et éviter les fake news

Par définition, les fake news sont un type de canulars ou de fausses informations délibérément répandues, que ce soit via la presse papier ou les médias de radiodiffusion ou par l’intermédiaire des médias sociaux sur Internet.

Pour être considérée comme fausse information, une histoire doit être écrite et publiée avec l’intention de tromper pour gagner financièrement ou politiquement. Ainsi, intentionnellement trompeuses et mensongères, les fake news sont évidemment différentes des informations satiriques ou des articles de parodie.

Et c'est pour prévenir les utilisateurs que dans les tout prochains jours, une grande bannière intitulée “Conseils pour repérer les fausses informations” apparaîtra tout en haut de leur fil d’actualité dans 14 pays.





Mais l’approche qu’il prend est peu susceptible d’avoir un impact fort sur ceux sur qui sont les plus influencés par ces fake news, mais sont aussi les plus susceptibles de partager de fausses informations.

Tout comme Google, Facebook prend des mesures pour identifier et signaler les fake news et aussi lutter contre les fausses infos et rumeurs.

Le réseau social a déjà annoncé une série de mesures visant à éradiquer le problème.

Mais maintenant, il essaie non seulement d’éduquer les gens sur la façon de repérer les fausses nouvelles et surtout les éviter, mais aussi pour endiguer la propagation des fake news et décourager la pratique.


En cliquant le lien "En savoir plus" de la bannière d’alerte “Comment repérer une faiusse informations" depuis votre News Feed, vous serez redirigés vers une page support affichant des conseils utiles dont voici les 10 plus importantes :

  • Méfiez-vous des gros titres : Les fausses nouvelles ont souvent des titres accrocheurs, voire racoleurs, en majuscules avec des points d’exclamation. Si les déclarations choquantes qui sont dans le titre vous semblent incroyables, l’information l’est aussi probablement.

  • Regardez attentivement l’URL : Une fausse URL ou une URL ressemblant à une autre URL plus connue peut être un signe d’avertissement de fake news. De nombreux sites de fausses nouvelles imitent les sources d’informations authentiques en apportant de petits changements à l’URL. Vous pouvez aller sur le site et comparez l’URL à des sources établies.

  • Enquêtez sur l’origine : Veillez à ce que l’article soit écrit par une source qui a votre confiance et est réputée pour la précision. Si l’histoire provient d’une organisation inconnue, vérifiez leur section “A propos” sur Facebook pour en savoir plus.

  • Faîtes attention aux mises en forme inhabituelles : Beaucoup de sites qui publient des fake news ont des fautes d’orthographe ou de mises en page maladroites. Lisez attentivement, et avec beaucoup de recul, si vous voyez ces signes.

  • Examinez bien les photos : Les stories des fausses nouvelles contiennent souvent des images ou vidéos manipulées. Parfois, la photo peut être authentique, mais prise hors contexte. Vous pouvez rechercher la photo ou l’image pour vérifier d'où elle vient.





  • Vérifiez les dates : Les stories des fausses informations peuvent contenir une chronologie dans le temps qui n’a aucun sens, ou les dates des événements ont été altérées (modifiées).

  • Vérifiez les éléments de preuve : Vérifiez les sources de l’auteur pour confirmer qu’elles sont exactes. Manque de preuve ou le recours à des experts sans nom peut indiquer une fausse information.

  • Regardez les autres rapports : Si aucune autre source de news ne rapporte la même histoire, cela peut indiquer que l’histoire est fausse. Si l’histoire est rapportée par plusieurs sources qui ont votre confiance, il est plus probable qu’elle soit vraie.

  • La story n’est pas une blague ? Parfois, de faux reportages peuvent être difficiles à distinguer d’humour ou de satire. Vérifiez si la source est connue pour la parodie, et si les détails de l’histoire et le ton suggèrent que c’est peut-être juste pour le plaisir, pour rire.

  • Certaines stories sont délibérément fausses : Réfléchissez de manière critique à propos des stories que vous lisez et ne partagez que des news que vous savez crédibles.

Aucun commentaire