Google lance son propre Bloqueur de publicité via Chrome - Arobasenet.com



Google lance son propre Bloqueur de publicité via Chrome

A première vue, on pourrait se demander si Google ne va pas se tirer une balle dans le pied, en lançant son bloqueur de pub, alors qu’il tire la quasi-totalité de ses revenus de ses publicités AdWords.

Google va lancer son propre Bloqueur de publicité pour Chrome


Mais, à regarder de plus près, c’est un mal pour un bien. L’idée n’est donc pas aussi saugrenue qu’elle puisse paraître.

Selon le Wall Street Journal, Google envisage de déployer très bientôt une option de blocage de publicités (de toutes origines) dans les versions mobile et desktop de son navigateur Chrome.

Cette fonctionnalité pour bloquer la pub, qui pourrait être installée par défaut dans Chrome, devrait permettre d’empêcher l’affichage de certains types de publicités qui provoquent de mauvaises expériences pour les utilisateurs lors de leur navigation sur tout le Web. Et ce, quelle que soit la plateforme publicitaire qui diffuse la publicité.

Il s’agirait de publicités telles que les pop-ups, les publicités vidéo en lecture automatique avec du son par défaut, les annonces sticky qui restent fixes sur la page même quand on scrolle, ainsi que les annonces qui lancent un compte à rebours avant d’afficher le contenu désiré, sans oublier les interstitiels, etc…

D’après le WSJ, Google pourrait officiellement annoncer cette fonctionnalité dans les toutes prochaines semaines, peut-être lors de son I/O Conference de mi-Mai prochain.

Tous ces types de publicités mentionnés ci-dessus sont déjà définis comme étant inacceptables par un groupe de professionnels de la publicité à travers la Coalition pour de Meilleures Publicités, qui comprend des membres tels que Google et Facebook.

Google pourra alors choisir de bloquer toutes les annonces sur tout site visité via le navigateur Chrome et qui publie ne serait-ce qu'une seule annonce non-Acceptable. Ce qui devrait par conséquent responsabiliser davantage les propriétaires de sites pour s’assurer que les annonces qu’ils hébergent sont convenables, pour ne pas dire "acceptables".

Sans doute que le boycott récent des AdWords sur YouTube et les sites AdSense par les gros annonceurs a fait prendre conscience à Google, qu’en tant que leader de la publicité en ligne, il devrait se préoccuper, non seulement de l’emplacement des pubs payées par ses annonceurs, mais aussi favoriser une bonne expérience publicitaire et ne plus laisser le champ libre aux AdBlock Plus et autres bloqueurs de publicité qui ont le vente en poupe.

En introduisant le blocage de pub comme option par défaut dans son navigateur Chrome, il rejoint ainsi le navigateur Firefox qui propose déjà cet outil en option et Microsoft Edge qui l’envisage.

A ce stade, il ne faut voir aucune malice de la part de Google, puisque les autres bloqueurs de publicités rackettent déjà les plateformes publicitaires importantes pour laisser passer des publicités qu’ils sont censés bloquer.

Google essaie simplement de satisfaire les utilisateurs qui sont 65% à se dire prêts à désactiver leurs logiciels de blocage de publicités à certaines conditions.

Il s’agit d’une solution, si elle était validée et finalement déployée par Google, qui va permettre de vider la substance même des autres adblokers qui ne serviraient donc plus à rien. En principe…

Et puis, pourquoi passer son temps à lutter contre les bloqueurs de pubs quand Google peut lui-même développer son propre outil et l'ajouter nativement et par défaut pour tous ? 

Ce qui va lui permettre de contrôler "éthiquement", via son propre navigateur aujourd'hui leader du marché, les annonces qui ne sont pas acceptables car gênantes ou trop intrusives, du point de vue des utilisateurs.

A la fin, il sera possible d'interdire aux utilisateurs de Google Chrome d'utiliser d'autres bloqueurs de publicité via les conditions d'utilisation, voire supprimer de sa plateforme toute extension Chrome tierce pouvant bloquer les pubs,  puisqu'il propose lui-même déjà une alternative native et par défaut.

Ainsi, la boucle sera bouclée.

Aucun commentaire