Google a doublé le nombre de pénalités manuelles en 1 an - Arobasenet.com


Google a doublé le nombre de pénalités manuelles en 1 an

Google vient de publier son rapport anti-spam pour 2016 et révèle des chiffres intéressants, tels que l’envoi de 9 millions de notifications aux propriétaires de sites concernant des problèmes de spam sur leurs sites.

Google a doublé le nombre de pénalités manuelles en 2016

Et ce contre 4,3 millions de messages envoyés en 2015. Il a donc doublé son nombre de notifications.

Une autre mesure intéressante, c'est que Google a reçu “plus de 180.000 signalements de spam soumis par les utilisateurs” en 2016, contre plus de 400.000 rapports de spam en 2015. C’est une baisse importante dans la soumission des signalements de spam par les utilisateurs.


Est-ce à dire qu’il y aurait moins de spam dans les résultats de recherche de Google ?

Sur ces signalements de spam pour l’année 2016, Google a conclu que 52% étaient véritablement des spams, alors qu’en 2015, il a pris des mesures concernant 65% des signalements.

Google a considérablement amélioré les vérifications manuelles et algorithmiques de la qualité pour s’assurer que les sites Web avec un balisage de données structurées respectent les consignes de qualité.

Ainsi, il a pu prendre une action manuelle contre plus de 10.000 sites Web qui ne respectaient pas les consignes aux webmasters pour l’inclusion dans les fonctionnalités de recherche générées par les données structurées.

Les tendances du spam en 2016


D’après le rapport de Google, la sécurité des sites Web continue d’être une source majeure de préoccupation. L’an dernier, Google dit avoir vu plus de sites piratés que jamais, avec une augmentation de 32% par rapport à 2015.


Pour cette raison, il a continué à investir dans l’amélioration et la création de davantage de ressources pour aider les webmasters à savoir quoi faire quand leurs sites étaient piratés.

Google a aussi continué à voir que les sites n’étaient pas seulement compromis par l’hébergement de spam. Beaucoup de webmasters étaient concernés par l’ingénierie sociale, les logiciels indésirables et les injecteurs de publicités non désirées.

Google dit avoir pris de fortes mesures via Safe Browsing pour protéger les utilisateurs contre des boutons de téléchargement trompeurs, fait un effort important pour protéger les utilisateurs contre les sites dangereux recédivistes, et il a fournit plus de rapports détaillés sur les problèmes de sécurité via la Search Console.

Étant donné que plus de gens effectuent des recherches sur Google en utilisant un appareil mobile, Google dit avoir aussi vu une augmentation significative du spam ciblant les utilisateurs mobiles.

En particulier, l’augmentation du spam qui redirige les utilisateurs, à l’insu de l’administrateur du site, vers d’autres sites ou pages, insérés dans les pages du webmaster à l’aide de widgets ou via des ensembles d’annonces de divers réseaux de publicité.

Aucun commentaire