Les mobinautes passent 35% de temps de plus sur le contenu AMP - Arobasenet.com



Les mobinautes passent 35% de temps de plus sur le contenu AMP

Une récente étude révèle que la technologie AMP de Google pour accélérer l’affichage du contenu sur mobile a un impact sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec les sites.

Les mobinautes passent 35% de temps de plus sur le contenu AMP

Le mois dernier, Google avait annoncé lors son I/O conference 2017 que la vitesse de chargement de la page AMP avait été divisée par 2 depuis son lancement.

Ce que confirme donc aujourd’hui l’étude de ChartBeat qui laisse entendre que les visiteurs des pages Web mobiles qui ont implémenté AMP passent 35% de temps de plus en moyenne avec ce contenu qu’avec les pages Web mobiles standards.


En moyenne, d’après ChartBeat, les visiteurs passent 48 secondes avec des pages trouvées sur Google Search qui chargent avec l’AMP contre 36 secondes en moyenne avec les pages mobiles standards trouvées sur Google Search.

Images via Chartbeat.com

Cela signifie que les pages qui chargent avec cette technologie pour accélérer leur affichage sont plus précieuses pour les annonceurs, parce que les visiteurs qui passent plus de temps avec le contenu passent plus de temps à faire défiler les annonces.

Ce que confirme ChartBeat :
En somme, la vitesse de chargement est plus importante pour le consommateur que nous l'avions prévu, et conduit à un engagement plus profond avec le contenu.

Toutefois, il reste à voir ce que seront les avantages à long terme des plateformes à grande vitesse pour les éditeurs et si l'effort et l'investissement nécessaires l'emportent sur les résultats.
Rappelons cependant que ces chiffres sont basés sur les données de 360 sites AMP parmi près de 60.000 sites qui utilisent les outils et services d'analyse Web de ChartBeat.

Bien que tout cela soit donc prometteur pour les annonceurs, les pages rapides des éditeurs ne se traduisent pas directement dans un chargement plus rapide des publicités. Ce qui signifie que vous pouvez avoir une page qui charge plus vite que les annonces qui apparaissent sur elle.

C'est pourquoi Google a une initiative dans AMP pour les annonceurs pour les aider à accélérer aussi la vitesse de chargement de leurs annonces.


Autres chiffres de cette étude




  • 55% des visiteurs des sites passent moins de 15 secondes avec le contenu, que ce soit sur mobile ou sur ordinateur.

  • Le temps de chargement médian d'une page AMP est de 1,4 seconde contre 5,3 secondes pour la page Web mobile standard, et, tenez-vous bien, moins d'un millième de seconde pour les articles instantanés de Facebook.



  • 88% des Facebook Instant Articles (FIA) chargent trop rapidement pour que ChartBeat puisse enregistrer leur vitesse de chargement.

  • Sur les 360 sites analysés ici et qui utilisent AMP, 97% utilisent aussi Facebook Instant Articles.

  • Les éditeurs de contenu qui utilisent AMP voient 16% de leur trafic mobile provenir de leurs contenus AMP, et ceux qui utilisent Facebook Instant Articles voient 14,8% de leur trafic mobile provenir de ces articles.

    Dans les deux cas, cela fait partie d'une tendance à la hausse.

Mais deux grandes questions subsistent :

  • Est-ce que les éditeurs continueront à augmenter leurs efforts pour adopter ces technologies ?

  • Est-ce que ces plateformes à grande vitesse sont-elles devenues la norme de l'industrie mobile ?

Dans tous les cas, elles semblent devenir incontournables.

Aucun commentaire