SEO : Comprendre les éléments du résultat de recherche Google - Arobasenet.com




SEO : Comprendre les éléments du résultat de recherche Google

Il n'y a aucune méthode parfaite pour atteindre le top des résultats de recherche pour chaque requête pertinente. Chaque élément des listings de recherche de Google peut cependant donner la meilleure chance pour y parvenir.

SEO : Comprendre les éléments du résultat dans Google Search

Pour commencer votre processus de référencement et espérer arriver dans le haut du classement, votre stratégie doit impliquer plus de recherches de mots-clés et une campagne AdWords en appui.


Afin de tirer le meilleur parti de votre présence sur Google, vous avez besoin d'élaborer un résultat de recherche qui incite les utilisateurs à cliquer sur votre page Web. Il s'agit d'un aspect crucial mais souvent ignoré du SEO.

Croyez-le ou non, de petits changements dans votre lien sur Google peut faire une grande différence en termes de taux de clics (CTR). Voici un guide détaillé, proposé par Searchengineland, pour mieux comprendre le basique du listing (résultat) de recherche Google.


Le titre


Ce n'est un secret pour personne que de dire que les titres des pages peuvent fortement influencer le comportement des utilisateurs. Mais saviez-vous que Google ne montre pas toujours la balise title d'une page Web ?

En effet, le titre qui apparaît dans les résultats de recherche peut être influencé par plusieurs facteurs, comme le précise Google :

Nous utilisons différentes sources pour réunir ces informations, y compris les descriptions figurant dans les balises Title et Meta de chaque page. Il est possible que nous utilisions également des informations accessibles au public, ou que nous créions des extraits enrichis à partir du balisage d'une page.

Nous ne sommes pas en mesure de modifier manuellement ces titres ou ces extraits, mais nous faisons notre maximum pour qu'ils restent aussi pertinents que possible. Si vous souhaitez améliorer la qualité du titre et de l'extrait associés à vos pages, suivez les consignes générales ci-dessous :

  1. Créer des titres de page descriptifs.

  2. Les titres de page doivent être descriptifs et concis. Évitez des descripteurs vagues. Évitez également les titres inutilement longs ou trop détaillés, car ils sont susceptibles d'être tronqués sur la page des résultats de recherche.

  3. Rédiger des attributs "meta description" efficaces.

  4. L'attribut "description" dans la balise <meta> est un bon moyen de fournir une synthèse concise et compréhensible du contenu de chaque page de votre site.

  5. L'attribut "meta description" d'une page peut parfois être utilisé dans des extraits de résultats de recherche si nous estimons qu'il fournit aux internautes une description plus précise que celle offerte simplement par le contenu de la page. Des attributs "meta description" précis peuvent contribuer à améliorer le nombre de clics sur votre site.



L’URL ou lien de la page


Vous avez peut-être remarqué que Google omet souvent des parties d'une URL. Google tronque les URL en supprimant leurs sections intermédiaires, même lorsque l'URL n'est que sur une seule ligne.

Utilisez des URLs courtes mais significatives chaque fois que possible pour maximiser leur impact dans les pages de résultats du moteur de recherche Google.

Images via Searchengineland.com

L'URL était souvent affichée en tant que lien cliquable du fil d’ariane. Ce n’est plus le cas depuis Décembre 2014.



Cependant, Google affiche la structure hiérarchique interne du site à partir du fil d’ariane présent sur la page Web lorsque ce fil d’ariane est marqué à l'aide du balisage sémantique Breadcrumb.


Les liens dans les SERPs Google peuvent également inclure des horodatages (heure et date) sous leur URL.

Il s'agit d'une pratique courante pour les éditeurs de news, blogs et autres sites qui souhaitent attirer l'attention sur la fraîcheur de leur contenu et fournir la date de publication ou la date de la dernière mise à jour.



Vous devez donc faire en sorte que la date et l'heure de la publication de votre lien soient récupérées par Google pour l’afficher. Vous y parviendrez facilement grâce au balisage de données structurées.

Lien mis en cache


Le lien mis en cache est comme un coffre-fort dans le cas où votre site Web n'est pas disponible.

C'est un instantané que Google prend de chaque page et ajoute à son cache. Il sert également de sauvegarde dans le cas où une page est supprimée, temporairement inaccessible ou ne se charge pas.

Google a apporté des modifications à l'emplacement du lien mis en cache au cours des dernières années. L’onglet des liens mis en cache est maintenant placé à droite de l'URL avec une flèche verte vers le bas.



Le lien mis en cache sera manquant pour les sites qui n'ont pas été indexés, ainsi que pour les sites dont les propriétaires ont demandé à Google de ne pas cacher leur contenu. Les propriétaires peuvent bloquer leur page pour qu’elle ne soit pas mise en cache à l'aide d'un tag meta-robots "noarchive".

Quel est l'avantage de faire cela? Pour une chose simple, cela peut empêcher les utilisateurs de copier votre contenu pour la redistribution. Car, les gens peuvent encore copier et coller du contenu à partir d'une page mise en cache, même si vous avez bloqué ces fonctions sur votre site.

Les sites à contenu payant bloquent souvent les pages mises en cache pour empêcher leur contenu d'être vu gratuitement. Heureusement pour eux, les pages mises en cache ou non par Google n'ont aucune incidence sur le classement général.

Les Extraits ou snippets


Un extrait est la description de la page qui apparaît sous le titre. Google peut obtenir l'extrait de la balise meta description de la page ou des informations contextuelles sur la page. Comme les titres, l'extrait de recherche est basé sur la requête et peut être modifié par des recherches de mots clés différents.

Le mot-clé en gras (ou mot clé dans le contexte) est également basé sur la requête et apparaît souvent dans l'extrait, selon le terme de recherche.

Google limite actuellement un extrait à environ 170 caractères par résultat de recherche. Les extraits seront tronqués et se termineront par des points de suspension lorsqu'ils atteindront cette limite.

Souvent, Google choisira de ne pas utiliser une meta description en faveur d'un extrait du contenu plus pertinent.

L'extrait peut venir de n'importe où sur votre page (y compris les parties disparates de la page), il est donc important de prêter une attention particulière à votre contenu, en particulier autour des mots clés communs.

Il vaut toujours mieux de rédiger soigneusement une meta description. Dans de nombreux cas, Google montrera toujours une  meta description de qualité pour les recherches populaires.

Qu'est-ce qui en fait une meta description de qualité ?

Elle est bien écrite, comprend des termes de recherche populaires et évite les informations redondantes, telles que la répétition de la balise title. Étant donné que l'extrait est basé sur une requête, vous devez incorporer des termes de recherche pertinents et populaires dans votre meta description et votre contenu sur la page.

Il y a aussi des moments où un extrait n'apparaît pas. Pourquoi est-ce que cela se produit ? C'est parce que cette URL est bloquée à l'aide d'un interdit dans le fichier "robots.txt" du site. Dans de tels cas, Google affichera un message à la place de l'extrait indiquant :

La description de ce résultat n'est pas disponible en raison du fichier robots.txt de ce site.



Vous pouvez empêcher cela avec “noindex” au lieu d'interdire. De cette façon, Google peut toujours explorer la page, mais il ne va pas l'ajouter à l’index de son moteur de recherche ou l'afficher dans les pages de résultats.

Inversement, vous pouvez exclure des extraits à l'aide de la balise <Meta Name = "Googlebot" Content = "NOSNIPPET"> sur votre page.


Les Sitelinks


Les sitelinks de Google sont des liens supplémentaires affichés en dessous de certains résultats de recherche.

Les sitelinks sont destinés à aider les utilisateurs à naviguer sur les sites Web depuis les résultats de recherche. Dans ce cas, l'utilisateur peut vouloir passer aux dernières actualités du site plutôt que d’aller naviguer sur sa page d'accueil.


Google autorise jusqu'à 6 liens automatisés supplémentaires, mais ils sont loin d'être garantis pour les sites mal optimisés. Les sites Web avec une hiérarchie et une structure claires et un nom de marque unique sont plus susceptibles d'avoir des sitelinks.



En conséquence, vous êtes plus susceptibles de voir des liens supplémentaires apparaître dans les résultats de recherche après avoir cherché un nom de marque spécifique.

L’impact des sitelinks est indéniable. Même pour les AdWords dont les annonceurs avec des sitelinks obtiennent un boost de 20 à 50% supplémentaire de taux de clics lorsque la recherche est un terme de marque.

Bref, retenez que les petites modifications apportées à un résultat de recherche peuvent avoir un impact important sur le trafic d'un site.

Et, en ce qui concerne l’optimisation du site, c’est une science en constante évolution, de sorte que les règles qui existent aujourd'hui pourraient ne pas exister demain.

Il faut donc savoir se remettre en question et accepter de s’adapter aux nouvelles règles qui s’imposent et s’imposeront toujours au SEO.

Aucun commentaire