Google lance AdSense User First. Pourquoi ? - Arobasenet.com


Google lance AdSense User First. Pourquoi ?

Un nombre restreint d’éditeurs AdSense et AdMob ont commencé à recevoir des invitations pour participer au nouveau programme bêta AdSense User First.

Google lance AdSense User First. Pourquoi ?

L’objectif de ce programme est d’expérimenter de nouvelles façons pour les éditeurs de gagner plus d’argent avec les AdSense mais avec moins d’annonces sur leurs sites, et aussi de récompenser les éditeurs qui priorisent l'expérience utilisateur (par exemple, les pages se chargent rapidement ou les utilisateurs apprécient la mise en page des annonces).

D’après Google, le programme User First offre les principaux avantages suivants :

  1. Des annonces opportunes et pertinentes pour vos utilisateurs : les visiteurs connectés à un compte Google verront des annonces avec lesquelles ils voudront interagir.

  2. Des annonces plus rentables pour vous : les annonces ciblées User First sont mieux adaptées à votre activité, ce qui est susceptible d'augmenter vos revenus.

  3. Des annonces moins nombreuses, mais plus pertinentes : le programme User First détermine le nombre d'annonces optimal afin d'améliorer l'expérience des visiteurs.

    En d’autres termes, quelque soit le nombre d’annonces intégrées, User First va choisir 1 ou 2 annonces très pertinentes, ainsi que les meilleurs emplacements, susceptibles de générer un clic.

  4. À l'avenir, Google AdSense permettra aux éditeurs participant au programme bêta User First d'accéder à de nouvelles fonctionnalités et à de nouveaux formats intelligents.



Toutefois, retenez que certaines fonctionnalités User First conviennent mieux à certains éditeurs qu'à d'autres. S'il apparaît qu'elles ne donnent pas de bons résultats dans votre cas, Google peut suspendre votre participation au programme bêta.


Aider les éditeurs AdSense à gagner plus d’argent


La fonctionnalité en cours de test va donc tourner autour de l'objectif d'aider les éditeurs AdSense et AdMob à générer plus de revenus avec moins d'annonces AdSense.

En effet, le programme bêta User First est conçu pour récompenser les éditeurs qui proposent une expérience utilisateur satisfaisante.

Pour évaluer le niveau de qualité offert par votre site, Google AdSense mesure 3 statistiques auxquelles il attribue un score. Les résultats lui permettent de déterminer si le programme User First peut vous convenir.

Plus vos scores sont élevés, plus vous êtes susceptible de pouvoir tirer parti des avantages offerts. Si vos scores passent en dessous du niveau requis, Google vous donne des recommandations pour vous aider à les faire remonter, et ainsi continuer à bénéficier du programme.


Les statistiques mesurées par le programme bêta User First


  • Vitesse du site :

    Il s'agit du temps d'attente (en secondes) avant que les visiteurs ne puissent exploiter vos pages. Pour Google, un site plus rapide est synonyme d'un meilleur engagement des utilisateurs, d'un taux d'abandon plus faible et d'une plus grande satisfaction globale des visiteurs. En effet, selon toujours Google :


    • 33% des mobinautes environ passent immédiatement sur un autre site si la page met trop de temps à se charger ou n'est pas adaptée aux mobiles.

    • 1 utilisateur mécontent sur 5 ne retournera jamais sur un site Web qui lui a posé problème.

    • Les pages mobiles qui se chargent une seconde plus vite enregistrent une augmentation de 27 % du taux de conversion, ce que les annonceurs apprécient.

    Après tout, un site rapide est ce que vous pouvez proposer de mieux pour satisfaire les utilisateurs.

  • Mise en page des annonces :

    Quel est le pourcentage de clics de haute qualité effectués sur les annonces présentées sur votre site ?

    Un clic de basse qualité se produit lorsqu'un internaute clique sur une annonce par erreur, puis immédiatement sur le bouton "Retour".

    Les clics accidentels sont fréquents lorsqu'un tel ajustement de la mise en page se produit (c'est-à-dire quand le contenu, une fois chargé, change de place dans la fenêtre d'affichage). Dans les deux cas, les utilisateurs ont tendance à appuyer immédiatement sur le bouton "Retour" pour revenir au contenu qu'ils étaient en train de consulter.

    Ce type de clics n'a d'intérêt ni pour les utilisateurs, ni pour les annonceurs, ni pour les éditeurs.

    Déterminer si les clics sur vos annonces sont intentionnels de la part des utilisateurs est un excellent moyen de mesurer la qualité générale de l'expérience publicitaire. Si les clics de basse qualité sont peu nombreux, cela nous indique que l'expérience utilisateur sur votre site est très bonne et que les annonceurs en ont pour leur argent.

  • Taux de satisfaction par rapport aux annonces :

    À quelle fréquence les visiteurs ignorent-ils les annonces sur votre site en raison de leur emplacement ?

    La fonctionnalité “Ignorer cette annonce” permet aux utilisateurs de contrôler les publicités qu'ils voient. Ils peuvent également signaler les annonces qu'ils trouvent inintéressantes ou agaçantes.

    Lorsque les utilisateurs choisissent d'ignorer des annonces, cela indique à Google qu'ils ne sont pas satisfaits de l'expérience publicitaire. Il existe deux raisons principales à cela :

    • Ils ne veulent pas voir s'afficher une certaine annonce.

    • Le format ou l'emplacement de l'annonce interrompt la navigation.

    Dans le premier cas, Google arrête de diffuser l'annonce ignorée, ainsi que d'autres publicités similaires achetées par le même annonceur. Dans le second cas, il faut revoir l'emplacement de l'annonce, qui est un critère de qualité crucial.



    Pour calculer votre taux de satisfaction par rapport aux annonces, Google AdSense filtre les occurrences du premier cas afin de se concentrer uniquement sur l'impact de l'emplacement sur le comportement des utilisateurs.

Comme dit plus haut,  Google AdSense ne peut optimiser le nombre d'annonces que sur les sites qui diffusent exclusivement des publicités AdSense.

C’est d’ailleurs la condition sine qua non pour participer au programme bêta AdSense User First.


Votre tableau de données User First


Une fois que vous avez été accepté au sein du programme, vous pouvez consulter vos scores dans le tableau User First qui s'affiche sur la page d'accueil AdSense.

Image via Google


Eligibilité


Pour être éligible pour le programme, les éditeurs doivent diffuser uniquement des annonces Adsense sur leurs emplacements:

Cela signifie que les éditeurs ne seront pas en mesure de s’affilier à une autre plateforme publicitaire ou diffuser des publicités payantes pour leur propre compte ou en auto-promotion (?). Google ne se voit pas en train d’optimiser les annonces des autres.

Alors, pourquoi Google lance-t-il le programme bêta User First ? Alors qu’il avait déjà introduit un programme similaire en Juin 2016.

Il a ensuite lancé en Janvier 2017, une fonctionnalité AdSense appelée “Afficher moins d’annonces” qui est devenue par la suite “Niveau d’annonces”.

A mon avis, AdSense User First est la combinaison des 2 fonctionnalités citées ci-dessus. Toujours est-il que ce lancement en bêta n’est pas aussi anodin qu’on pourrait le croire.

Suite à l’amende record infligé par l’Union Européenne à Google pour abus de position dominante avec son outil Google Shopping, Google fait amende honorable et serait en voie de se plier aux désidératas de la Commission Européenne.

Alors, dans ce cas, il va sans dire qu’il y aura un sérieux manque à gagner pour Google s’il doit retirer Google Shopping de ses pages de résultats. Par conséquent, Google pourrait avoir décidé de se rabattre et s’appuyer sur son armée de plus de 2 millions d’éditeurs AdSense pour combler ce trou financier à venir.

Ainsi, Google AdSense sort de son club “élististe” appelé AdSense Premium pour élargir son assiette d’éditeurs pouvant eux aussi bénéficier des annonces les mieux payées.

D’autre part, ce programme permet à Google de fidéliser tous ses meilleurs éditeurs en leur permettant de gagner plus d'argent grâce à leur activité de blogueurs, et donc d’en vivre.

Google AdSense pourrait sans doute avoir enfin compris que "ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières". Et non uniquement les AdSense Premium qui se taillaient jusqu’ici la part du lion parmi les éditeurs.