Google Actualités facilite l’abonnement payant en supprimant le 1er clic gratuit - Arobasenet.com



Google Actualités facilite l’abonnement payant en supprimant le 1er clic gratuit

Google Actualités a annoncé des changements concernant les exigences qu'il imposait aux sites Web qui fournissent des news sur une base d'abonnement.

Google Actualités facilite l’abonnement payant en supprimant le 1er clic gratuit

Avec un grand nombre de sites de d’actualités bloquant leur contenu derrière un paywall, Google avait requis des éditeurs de fournir aux lecteurs l'accès à 3 articles gratuits par jour. Sinon, il les rétrograderait dans les résultats de recherche.

Mettant fin à ce qui était connu comme la politique du premier clic gratuit (First Click Free), Google abandonne toute exigence de ce genre pour fournir un accès libre au contenu.

Une nouvelle approche, appelée extrait ou échantillon souple (Flexible Sampling), va permettre aux éditeurs de décider combien d’articles gratuits ils fournissent aux lecteurs et quel pourcentage de la longueur totale d'un contenu sera gratuit.





Et ce, alors que Google va indexer tout le contenu derrière le paywall.

Dans les semaines à venir, Google prévoit également d'introduire des outils qui réduisent la friction éprouvée par les utilisateurs qui cherchent à s'inscrire à un abonnement.

Le but ici est clairement d'apaiser les éditeurs de news qui se sont sentis plus solides pour fournir du contenu sans avoir besoin d’aucun retour réel. C'est quelque chose qui est déjà saluée par l'industrie, avec Kinsey Wilson, un conseiller de Mark Thompson, PDG du New York Times, qui déclare :

La décision de Google de laisser les éditeurs déterminer combien de contenus les lecteurs peuvent consulter depuis la recherche est une avancée positive.

Nous sommes encouragés aussi par la volonté de Google d'envisager d'autres façons de soutenir les modèles de souscription payants des entreprises et nous sommes impatients de continuer à travailler avec lui pour concevoir des solutions intelligentes.
Alors que Google ne requiert plus des éditeurs de news de fournir un accès gratuit au contenu, puisqu’il supprime désormais le premier clic gratuit pour les éditeurs sur la recherche et les actualités, la société recommande que les sites continuent avec une sorte d’essai gratuit avant de payer.

En effet, dans son post, Google dit :

Les éditeurs reconnaissent généralement que donner aux gens l'accès à certains contenus gratuits est la meilleure façon de persuader les gens d'acheter leur produit.

L'approche typique de l'échantillonnage est un modèle appelé comptage, qui permet aux gens de voir un nombre prédéterminé d'actualités gratuites avant de leur proposer un paywall.

Nous recommandons l'approche suivante :

  • Pour le comptage, nous pensons que le comptage mensuel (plutôt que quotidien) offre plus de souplesse et un environnement plus sûr pour expérimenter avec le nombre d'actualités gratuites à offrir aux gens et pour cibler ceux qui sont plus susceptibles de s'abonner.

  • Pour la plupart des éditeurs, 10 clics (articles) gratuits par mois est un bon point de départ pour les utilisateurs de la recherche Google afin de préserver une bonne expérience utilisateur pour les nouveaux abonnés potentiels. Tous les éditeurs et leurs auditoires sont différents, de sorte qu'il n'y a pas de valeur unique pour un échantillonnage gratuit optimal à travers les éditeurs.

  • Les éditeurs devraient alors expérimenter pour optimiser le compromis entre la découverte et la conversion qui fonctionne le mieux pour leurs entreprises.

“Essayez avant d'acheter” souligne ce que beaucoup d'éditeurs savent déjà : ils doivent fournir une certaine forme d'échantillons gratuits pour réussir sur l'Internet.

Si c'est trop peu, alors moins d'utilisateurs cliquent sur des liens vers ce contenu ou le partagent, ce qui pourrait avoir un effet sur la découverte de la marque et par la suite, cela peut affecter le trafic dans le temps.

Pour aller plus loin, Google dit qu'il va collaborer avec les éditeurs pour déterminer la meilleure façon d’améliorer les abonnements des actualités. Dans un premier temps, Google cherche à rendre plus facile pour les gens de fournir leurs détails de paiement :

Dans un premier temps, nous profitons de nos technologies d'identité et de paiement existantes pour aider les gens à s'inscrire sur le site Web d'une publication en un seul clic, puis accéder de façon transparente à ce contenu n'importe où, que ce soit sur le site de l'éditeur ou sur l'application mobile, ou sur Google kiosque, Google Search ou Google News.

Google dit qu'il envisage également d'utiliser le machine learning pour aider les éditeurs à identifier les utilisateurs qui sont les plus susceptibles de devenir des abonnés afin qu'ils puissent être présentés avec une offre d'abonnement appropriée.

Aucun commentaire