Twitter : Le Badge bleu Vérifié n’est pas synonyme de recommandation - Arobasenet.com

Twitter : Le Badge bleu Vérifié n’est pas synonyme de recommandation

Twitter a récemment déclaré qu’il ne procédera pas à de nouvelles vérifications de comptes utilisateurs pour l’attribution du badge bleu “Vérifié” ou “Certifié”.

Twitter : Le Badge bleu Vérifié n’est pas synonyme de recommandation

Pour rappel, le badge bleu certifié sur Twitter permet d'assurer aux utilisateurs l'authenticité d'un compte d'intérêt public.

L'ensemble du processus est donc actuellement en "stand by" (en pause) jusqu'à ce que Twitter rende public la signification exacte de sa propre icône bleue. Peut-être une façon de laisser comprendre qu’il a lui-même perdu en cours de route le sens de cette attribution livrée au compte-goutte.





L'insigne bleue accolée aux noms des profils Twitter n'a peut-être pas été conçue comme quelque chose devant apporter un certain prestige aux heureux bénéficiaires.

D’ailleurs, selon les propres commentaires de Twitter, cette pause dans l’attribution des badges bleus a pour but de s'assurer que les followers des bénéficiaires savent qui ils sont ou ce qu'ils disent qu'ils sont.

Le problème, c’est quand vous créez un système dans lequel certaines personnes sont gratifiées avec une insigne distinctive et que d'autres ne peuvent pas en avoir, en raison de leur défaut de popularité ou de renommée.

Du coup, le compte certifié par Twitter s’assimile à quelque chose qui ressemble plutôt par défaut à une marque de prestige, peu importe qui est réellement celui qui en estle bénéficiaire. Ce qui explique pourquoi les réponses au Tweet de Twitter sont toutes des variantes du genre : "Vous avez vérifié Untel, mais pas moi”.



Twitter déclare dans son Tweet ci-dessus :

La vérification visait à authentifier des identités et des voix, mais elle est interprétée comme une recommandation ou un indicateur d'importance.

Nous reconnaissons que nous avons créé cette confusion et que nous devons la résoudre. Nous avons mis en pause toutes les vérifications générales pendant que nous travaillons et nous rendrons compte bientôt.

En clair, Twitter précise que le badge certifié bleu n’équivaut en rien à une recommandation, encore moins à soutien à un profil ou à ses agissements. Ce qui veut dire aussi qu'il n'avait pas l'intention de faire en sorte que le badge “Certifié” soit vu ou perçu de cette façon.

Or, dans le Tweet ci-dessous, l'auteur @MattNavarra compare les propos de Twitter à deux périodes différentes et déclare ceci :


En d’autres termes :

Twitter en Nov 2017: La vérification de Twitter est seulement la vérification de l'ID, pas une recommandation

Twitter avant Nov 2017: La vérification de Twitter nous indique quels comptes nous pensons être importants et de haute qualité ... c'est à dire ... recommandés par nous

Maintenant, le problème n'est pas tellement que Twitter ne peut pas suffisamment expliquer comment son processus de vérification fonctionne réellement ou pourquoi il choisit les comptes qu'il approuve.

Ce sont à la fois des questions importantes, pour être sûr, mais elles ne sont qu'une partie d'un problème plus important : le fait que Twitter ne semble pas pouvoir arrêter certains profils bénéficiant de son badge bleu Certifié de faire de mauvaises choses par la suite, qui le contredisent et le mettent parfois directement en cause.

Surtout quand Twitter fournit des outils pour lutter contre le harcèlement et surtout les Tweets haineux et qu’un profil récemment certifié a, quelques jours plus tard, des propos ou des comportements haineux qu’il dit combattre, ça fait désordre.

Donc, si ce n'est pas un indicateur d'importance, alors comment Twitter détermine-t-il reéllement quels comptes sont notables, en dehors de la popularité ou de la renommée, et tout ce qu’il dit lui-même ici ?

Via