Conclusions de l’étude SEMrush sur les facteurs de référencement - Arobasenet.com


Conclusions de l’étude SEMrush sur les facteurs de référencement

SEMRush, via son ensemble d’outils SEO, vient de réaliser et publier son étude 2017 sur les facteurs de classement Google, qu’il estime comptent le plus pour bien se référencer sur Google.

Conclusions de l’étude SEMrush sur les facteurs de référencement

C'est la deuxième année consécutive que cette entreprise publie ces données à ce sujet (et c’est encourageant pour les acteurs francophones du SEO), après de nombreuses autres entreprises ont fait des études similaires au cours de ces dernières années.

Avec l’aide du machine learning, SEMRush a analysé 600.000 mots clés à travers l’ensemble de leurs données et a regardé les 100 premiers résultats de recherche pour tous ces mots clés.




Leur étude a montré des résultats clés, mais gardez à l'esprit que certains de ces facteurs ont été rejetés par Google qui ne reconnaît pas les utiliser complètement comme signaux de classement, tels que le trafic Web direct du site et les paramètres du comportement utilisateur du site Web tels que les taux de rebond, le temps sur le site, etc.


Les principaux facteurs SEO de l’étude de SEMRush


Le Top des critères de référencement de l’étude SEMRush que vous pouvez lire ici en intégralité est

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Infographie via fr.semrush.com


  1. Le trafic direct du site Web est catalogué comme facteur de classement Google, tout haut dans cette étude.

  2. Les signaux de comportement de l'utilisateur tels que le temps sur le site, les pages par session et le taux de rebond.

  3. Les facteurs backlinks sont extrêmement importants pour les classements.

  4. Bien que le texte d'ancrage dans les backlinks ne soit pas aussi important en tant que facteur de classement.

  5. Chaque facteur backlink impacte un autre backlink, de sorte que "vos positions sont peu susceptibles de changer si vous augmentez les valeurs d'un facteur, mais ignorez les autres", d’après l’étude

  6. Les mots-clés de marque seront toujours plus pertinents, mais moins populaires que les sites Web pour la première position.

  7. Les noms de domaine avec HTTPS ont tendance à être dans le haut du classement.

  8. Les facteurs SEO on-page tels que la présence de mots clés dans le titre, la balise Meta description et le corps du texte se sont avérés être significativement moins influents que d'autres facteurs.

SEMRush propose en conclusion de son étude SEO un workflow pour la recherche :

  1. Étape 1. Comprendre sur quels mots clés vous vous positionnez : appartiennent-ils à des groupes de volume de recherche bas, moyen ou haut??

  2. Étape 2. Effectuez un benchmark comparatif entre vous et la concurrence : examiner les méthodes utilisées par le top 10 et leurs métriques. Ont-ils un large éventail de backlinks?? Leurs domaines sont-ils sécurisés avec HTTPS??

  3. Étape 3. Utilisez l’étude, choisissez et implémentez les techniques d’optimisation qui apporteront les meilleurs résultats selon vos mots clés et le niveau de concurrence sur les SERP.

Aucun commentaire