Facebook Messenger teste les Streaks de Snapchat pour attirer les ados - Arobasenet.com


Facebook Messenger teste les Streaks de Snapchat pour attirer les ados

Facebook adore les fonctionnalités qui font le succès de Snapchat, au point de s’en inspirer pour ses propres applications afin de freiner fortement la progression de cette dernière.

Facebook Messenger teste les Streaks de Snapchat pour attirer les ados

Après donc avoir introduit les Stories dans Facebook, Instagram et WhatsApp, et après avoir intégré les filtres et masques du visage et lancé la fonction Caméra dans ses applis, Facebook cible désormais les Streaks qui font aussi partie du succès de Snapchat.

Notamment auprès des adolescents qui en raffolent.

En effet, sur Snapchat, il existe ce qu’il appelle le “Mode Snapstreak” (Ça chauffe) qui est le fait de placer un émoji devant le nom de certains de vos amis.


Ce qui signifie en langage Snapchat que vous et votre ami avez échangé des Snaps (pas des Chats) pendant 24 heures d'intervalle ou moins, pendant plus de 3 jours consécutifs.

Et aux dernières nouvelles, Facebook Messenger est en train de jeter son dévolu sur cette fonction Streak de Snapchat, un jeu provoquant une certaine dépendance et qui encourage les amis à s'envoyer des messages pour se répondre l’un et l’autre pendant des jours successifs.

Tout comme les Streaks de Snapchat, ceux de Facebook Messenger incluent un statut émoticône pour tous ceux avec lesquels vous échangez des messages en non-stop.

Il n'est pas encore clair s’il s’agit d’un simple test limité qui n'est pas accessible à tous les comptes Facebook, ou si c'est le début de la gamification de Facebook Messenger.



Pour TheVerge, les Streaks sont devenus une partie populaire de Snapchat, grâce principalement à son jeune public. Snapchat utilise cette fonctionnalité pour encourager ses utilisateurs à envoyer plus de snaps, et même avertit les amis quand un Snapstreak est sur le point d'expirer.

Si Facebook se prépare à cloner cette fonctionnalité, alors ne soyez pas surpris de la voir apparaître aussi dans Instagram et WhatsApp.