Google pénalise manuellement les abus du balisage d’événement - Arobasenet.com
Rechercher :


Google pénalise manuellement les abus du balisage d’événement

Google a enfin décidé de prendre des sanctions contre les propriétaires de sites qui abusent du balisage d'événements dans les résultats de recherche.

Google pénalise manuellement les abus du balisage d’événement

Alors, désormais, tous les sites incriminés verront leurs extraits enrichis issus de leur balisage de données structurées retirés des résultats de recherche et recevront une action ou pénalité manuelle de la part de l’équipe anti-spam de Google.

Ce n’est pas la première fois que Google prend une telle décision concernant le balisage de données structurées. C’était déjà le cas en Février 2014.

Et en Mars 2015, Google avait d’ailleurs annoncé, pour lutter contre le spam des rich snippets ou extraits enrichis, qu'il n'allait plus afficher les données structurées non visibles sur le site.



Et maintenant, il s’attaque plus spécifiquement au balisage d'événements. Le spam des événements a commencé à apparaître beaucoup plus fréquemment dans les résultats de recherche depuis quelques mois.

Au lieu d'utiliser le balisage pour promouvoir des événements, comme un lieu de promotion de concerts ou de matchs de football, certains sites l'utilisaient pour promouvoir les ventes sur certaines dates ou les codes promo.

Par exemple, ces sites de code promo (qui semblent n'avoir pas encore reçu d'actions manuelles) favorisent les ventes pour des magasins spécifiques.

Google a donc un peu marre des personnes qui utilisent le balisage d'événement d'une manière trompeuse et envoie maintenant un avertissement strict stipulant que que si vous utilisez ce balisage de toute autre manière que ce pour quoi il existe, Google peut aller plus loin et pénaliser votre site.

La pénalité sera sous la forme d'une action manuelle qui se traduirait par le fait que votre site ne sera plus en mesure d’afficher des extraits enrichis ou rich snippets dans les résultats de recherche Google.

Image via Thesempost.com

Google en a d’ailleurs profité pour mettre à jour ses Guidelines concernant le balisage d’événement qui indiquent désormais :

  1. Chaque événement doit décrire avec précision le nom de l'événement, la date de début et l'emplacement.


  2. Évitez de baliser des non-événements en tant qu'événements :

    • Ne promouvez pas des produits ou des services non événementiels en tant qu'événements.


    • N'ajoutez pas de rabais à court terme ou des occasions d'achat, par exemple: “concert : achetez vos billets maintenant” ou “concert : -50% de rabais jusqu'au samedi”.

    • Ne pas baliser les heures d'ouverture comme des événements, tels que: "Adventure Park ouvert de 8 h à 17 h."

    • Ne balisez pas les coupons ou les bons comme des événements, tels que : "5% de remise sur votre première commande."


  3. Balisez correctement les événements sur plusieurs jours :

    • Si votre événement ou info ticket concerne un événement qui se déroule sur plusieurs jours successifs, spécifiez les dates de début et de fin de l'événement.

    • S'il existe plusieurs réalisations différentes sur différents jours, chacune avec des billets individuels, ajoutez un élément d'événement distinct pour chaque réalisation.

Si vous utilisez actuellement cette stratégie, pensez dès maintenant à baliser correctement vos événements avant qu’une sanction manuelle ne vous soit infligée.