Snapchat propose la reconnaissance des objets dans les images - Arobasenet.com


Snapchat propose la reconnaissance des objets dans les images

Tout comme Bing Images, Google Images, ou encore Pinterest, Snapchat utilise maintenant la reconnaissance des objets pour identifier les photos des utilisateurs et leur servir des filtres appropriés.

Snapchat propose la reconnaissance des objets dans les images

En d’autres termes, si vous prenez une photo d'un peu de nourriture, Snapchat va vous suggérer des filtres avec des slogans comme "j’ai faim" ou "Miam !" ou encore "quel régime?". De quoi personnaliser davantage les photos prises.

Ces nouveaux filtres suggérés sont aujourd'hui capables de reconnaître des images d'objets comme des animaux de compagnie, des sports et de la nourriture, ainsi que des endroits spécifiques, comme des plages ou des concerts.


Les filtres apparaîtront comme des options dans le carrousel des filtres après que l'utilisateur a pris une photo correspondant à l'une des catégories ci-dessus citées, d’après Mashable.

L'ajout est une extension des filtres intelligents existants de Snapchat, y compris ceux qui sont basés sur l'endroit où vous êtes à l'heure actuelle, également connu sous le nom de Géofiltres ou Geofilters.

Auparavant, le Smart Filter Carousel mettait en avant des filtres intelligents qui montrent des choses comme le temps, la température ou la vitesse, mais ceux-ci ont maintenant été transférés à la barre d'outils créatifs, où ils sont disponibles comme autocollants ou stickers.



Être capable d'identifier ce qui est dans une photo, afin de suggérer des filtres, pourrait impacter les revenus publicitaires de la société Snap à l'avenir.

Car les marques pourraient cibler les utilisateurs en fonction des images qu'ils capturent, au lieu de cibler simplement un endroit ou un ensemble de centres d'intérêt, comme ils le font maintenant.

Images via Mashable.com

Snap aurait aussi déclaré que de nouvelles catégories d’objets identifiés dans les photos seraient ajoutées au fil du temps.

Aucun commentaire