Quels sont les nouveaux critères pour monétiser sa vidéo YouTube ? - Arobasenet.com



Quels sont les nouveaux critères pour monétiser sa vidéo YouTube ?

YouTube vient d'augmenter les exigences pour les chaînes vidéo sur sa plate-forme pour être éligibles et gagner de l'argent à partir d'annonces diffusées avant et pendant leurs vidéos.

Quels sont les nouveaux critères pour monétiser sa vidéo YouTube ?




YouTube reconnaît que l’année 2017 a été une année très difficile, avec plusieurs problèmes affectant sa communauté et ses partenaires publicitaires.

Et il avoue être très soucieux de la protection de ses utilisateurs, ses annonceurs et les créateurs de vidéos au point de veiller à ce que YouTube ne soit pas un endroit qui peut être envahi par de mauvais acteurs.

Bien qu’il ait pris plusieurs mesures l'an dernier pour protéger les annonceurs contre les contenus inappropriés, il sait qu’il doit faire plus pour s’assurer que leurs publicités s'exécutent à côté du contenu qui reflète leurs valeurs.

Comme il l’avait prévu au mois de Décembre 2017, il a besoin d'une nouvelle approche de la publicité sur YouTube. Alors, aujourd'hui, il annonce 3 changements importants.


1. Nouveaux critères de monétisation des vidéos YouTube


Après mûre réflexion et des conversations étendues avec les annonceurs et les créateurs, YouTube procède à de grands changements dans le processus qui détermine quelles chaînes YouTube peuvent diffuser des annonces sur YouTube.

Ainsi, il annonce de nouveaux critères d'éligibilité au Programme Partenaire, dans son post :

Nous allons mettre à jour les seuils d'éligibilité du Programme Partenaire YouTube à partir du 20 février 2018.

Les chaînes devront avoir cumulé 4.000 heures de visionnage au cours des 12 derniers mois et atteint 1.000 abonnés pour pouvoir participer au programme.

Tous les créateurs YouTube peuvent demander à rejoindre le programme dans la mesure où ce dernier est disponible dans leur pays.

Quand une chaîne atteint 10.000 vues en mode public, nous l'examinons afin de déterminer si elle peut rejoindre le programme. Pour consulter le nombre de vues cumulées sur votre chaîne, accédez à Creator Studio -> Chaîne -> Monétisation.

Ce seuil de nombre de vues nous fournit suffisamment d'informations pour déterminer la validité d'une chaîne. Il nous permet également de confirmer si la chaîne respecte le règlement de la communauté et les règles des annonceurs.


C'est véritablement une mauvaise nouvelle pour les petites chaînes qui peuvent ne pas disposer d’une large audience publique, mais respectent les règles de YouTube et gagnent de l’argent avec leurs vidéos.

En effet, le Programme Partenaire YouTube permet aux créateurs de monétiser leur contenu sur YouTube. Ils gagnent ainsi de l’argent grâce aux annonces diffusées sur leurs vidéos et aux abonnés YouTube Red qui regardent leur contenu.

Toutes les chaînes doivent aussi faire partie du Programme Partenaire YouTube pour accéder à certaines fonctionnalités, telles que les écrans de fin et les fiches redirigeant vers des sites Web associés, des sites de financement participatif ou des sites marchands.


2. Sélection manuelle de Google Preferred


YouTube annonce aussi avoir pris la décision de changer “Google Preferred”, de sorte qu'il offre non seulement le contenu le plus populaire sur YouTube, mais aussi le plus contrôlé.

Google Preferred a été créé pour mettre en avant les chaînes préférées, les plus attrayantes de YouTube et pour aider ses clients annonceurs à atteindre facilement ses auditoires les plus passionnés.



Pour aller plus loin, les chaînes YouTube incluses dans Google Preferred seront dorénavant examinées manuellement et les annonces ne fonctionneront que sur les vidéos qui ont été vérifiées pour répondre à ses guidelines sur les annonces acceptées.

YouTube s’attend donc à effectuer des sélections et vérifications manuelles des chaînes Google Preferred et des vidéos à la mi-Février 2018 aux États-Unis et à la fin de Mars 2018 dans tous les autres marchés où Google Preferred est disponible.



3. Plus de transparence et de contrôles


D’après YouTube, les annonceurs veulent des contrôles plus simples et plus transparents.

Ainsi, au cours des prochains mois, il va introduire un système de vérification à 3 niveaux qui permet aux annonceurs de valoir leur point de vue sur les placements appropriés pour leur marque, tout en prenant en compte les compromis de portée potentielle.

Il dit aussi savoir qu’il a besoin d'offrir de la transparence aux annonceurs quant à l'endroit où leurs annonces sont diffusées.

C’est pourquoi il a commencé à travailler avec des fournisseurs de confiance pour fournir des rapports de sécurité tiers aux marques sur YouTube.

Il en est pour l’instant à une version bêta avec Integral ad Science (IAS) et prévoit de lancer une version bêta avec DoubleVerify bientôt. YouTube a également des partenariats avec OpenSlate, comScore et Moat.

Il offrira donc globalement la possibilité d’avoir recours à des statistiques fournies par des services tiers au cours de l'année 2018.

Bref, ce qu'il faut retenir ici, c'est qu'il est désormais plus compliquer de gagner de l'argent en créant une chaîne vidéo YouTube. Surtout quand on est un "petit" créateur de contenu vidéo.

Aucun commentaire